MONTRÉAL, C'EST UN RENDEZ-VOUS!

MONTRÉAL, C'EST UN RENDEZ-VOUS!

Par Laurent Godbout

Montréal - C'est fait! La Fédération québécoise d'athlétisme a déposé vendredi dernier la candidature de Montréal pour l'organisation des Championnats canadiens d'athlétisme 2019 et les Sélections olympiques canadiennes 2020 et comme deuxième choix pour les Championnats canadiens d'athlétisme 2021 et 2022.

Le dossier de candidature de Montréal est étoffé et a été préparé sérieusement au cours des trois derniers mois afin de répondre aux exigences spécifiques d'Athlétisme Canada. En attendant la décision du comité de sélection, prévue pour la première semaine de juillet, précisons que cette candidature a été possible grâce à la collaboration de plusieurs partenaires dont Tourisme Montréal et Excellence sportive de l'Île de Montréal (ESIM) pour ne nommer que ceux-là.

La candidature de Montréal a également été possible grâce à la réponse enthousiaste de plusieurs bénévoles expérimentés et à plus de 30 clubs d'athlétisme qui l'ont appuyé. 

Montréal n'a pas organisé de championnat canadien en plein air depuis 1998. Après 20 ans d'absence, nous estimons qu'il est grand temps pour Montréal de reprendre la place qui lui revient dans l'échiquier des événements majeurs d'athlétisme en plein air au Canada. De 1990 à 1998, Montréal a accueilli plusieurs championnats canadiens et sélections olympiques qui ont été couronnés de succès et reconnus à travers le pays pour la qualité d'organisation, les retombées pour la communauté et la performance des athlètes, tels que le champion olympique Bruny Surin et le médaillé olympique Guillaume Leblanc.

Les principales caractéristiques de la candidature de Montréal sont :

  • Un comité organisateur sous le leadership de la Fédération québécoise d'athlétisme favorisant ainsi la participation de tous les clubs dans l'organisation;
  • Un comité organisateur et des bénévoles possédant une expérience riche et pertinente dans l'organisation de compétitions d'athlétisme d'envergure;
  • Un appui important de la communauté sportive, des gouvernements et de la communauté des affaires;
  • Des engagements financiers d'une valeur annuelle de 177 000$ de divers partenaires financiers..
  • Des installations sportives et des équipements de haut calibre pour la compétition, l'échauffement et l'entraînement et accessibles aux personnes à mobilité réduite, la Ville de Montréal ayant investi plus de 6 millions $ pour rénover la piste extérieure et la piste intérieure;
  • Le stade d'athlétisme Claude-Robillard a une capacité d'accueil supérieure avec la possibilité d'accueillir 6 375 spectateurs assis dans des gradins permanents et un total de plus de 12 000 personnes avec l'ajout de gradins amovibles;
  • Une ville de plus de 4 millions d'habitants (Grand Montréal) et bilingue facilement accessible par avion, train, autobus et automobile;
  • Des infrastructures hôtelières en nombre suffisant et offrant une grand diversité de prix;
  • Une ville olympique qui compte sur plusieurs médias francophones et anglophones intéressés par le sport olympique;
  • Un programme de legs pour la communauté montréalaise;
  • Une ville qui sait recevoir et une population qui appuie les grands événements.

Récemment, la Ville de Montréal a adopté la Stratégie montréalaise en matière d'événements sportifs. La tenue des championnats canadiens d'athlétisme en plein air intègre parfaitement la vision qu' « en 2026, Montréal sera reconnue comme LA destination sportive au Canada et comme l'une des meilleures au monde ».

La ville de Montréal et le Québec tout entier est prêt à recevoir les athlètes et accompagnateurs de partout au Canada pour cet événement d'envergure.

 

Partager

Partager