«AU QUÉBEC, ON BOUGE!» AURA UN IMPACT SUR L'ATHLÉTISME QUÉBÉCOIS

«AU QUÉBEC, ON BOUGE!» AURA UN IMPACT SUR L'ATHLÉTISME QUÉBÉCOIS

Source: Fédération québécoise d'athlétisme

Montréal (4 avril) - Plusieurs des orientations dévoilées par le ministre Sébastien Proulx lors du lancement de la Politique « Au Québec on bouge! » pourraient avoir des répercussions sur les programmes et les moyens mis à la disposition de la Fédération québécoise d'athlétisme au cours des prochaines années.

Cette Politique de l'activité physique, du loisir et du sport attendue depuis 3 ans par la communauté sportive québécoise est le fruit d'une consultation réalisée en 2013 auprès notamment de tous les principaux acteurs du sport au Québec. Selon l'annonce du ministre Proulx, 64 000 000 $ d'investissements additionnels viendront soutenir la mise en uvre de cette Politique en plus des investissements en infrastructures.

«Au Québec, on bouge!» vise une augmentation de la pratique régulière d'activités physiques, sportives et récréatives dans l'ensemble de la population du Québec.

Sa mise en place s'articule autour de quatre enjeux prioritaires et huit orientations et nécessite une mobilisation à grande échelle.

D'ici 2027, elle cible d'augmenter d'au moins 10 % la proportion de la population qui effectue le volume minimal recommandé d'activité physique pendant ses temps libres et l'augmenter de 20 % chez les jeunes âgés de 6 à 17 ans.

Les quatre enjeux prioritaires:

  • Accessibilité
  • La qualité de l'expérience
  • La promotion
  • Le leadership et la concertation

Parmi les nombreux éléments présentés dans cette Politique gouvernementale, certains pourraient avoir un impact direct sur notre sport.

Accessiblité

Parmi les orientations sur l'accessibilité, mentionnons les mesures d'accroissement du soutien financier aux centres régionaux d'entraînement unisports et multisports ainsi qu'à l'Institut national du sport du Québec (INS). Une autre mesure consiste à soutenir financièrement la persévérance et la réussite scolaire chez les athlètes de haut niveau.

La qualité de l'expérience

Ici, l'objectif est d'offrir un environnement stimulant, sécuritaire et respectueux qui convient au niveau de développement des participantes et des participants. Parmi les mesures préconisées, on y mentionne l'accroissement du financement accordé pour le recrutement d'entraîneurs dans les programmes Sport-Études reconnus et pour la formation et le perfectionnement de personnes agissant à titre d'accompagnateurs, d'animateurs, d'entraîneurs, d'officiels, de conseillers, d'experts et de bénévoles.

La promotion

Parmi les mesures de soutien à la promotion des activités physiques, sports et loisirs, la valorisation du bénévolat sportif et la promotion du sport de haut niveau, on remarque la bonification du financement du programme d'appariement des dons du privé: Placements Sports. Ce programme a été reconduit pour les dix prochaines années. On prévoit également accroître le financement pour les activités de communication visant à mettre en valeur les efforts, la persévérance et le succès des athlètes québécois.

Le leadership et la concertation

Dans le but d'assurer un partage cohérent et clair des responsabilités des organismes concernés. et veiller à leur concertation, on prévoit les mesures suivantes: Clarifier les responsabilités d'organismes travaillant en loisir et en sport, harmoniser l'organisation sportive en milieu scolaire et favoriser les possibilités de concertation et de partenariat entre les ministères et les organismes des milieux de l'activité physique, du sport et du loisir.

 « Au Québec on bouge » officialise aussi l'importance d'offrir à tous les adeptes de sport des environnements sécuritaires. La vérification des antécédents judiciaires de tous les intervenants, bénévoles et permanents, évoluant auprès des mineurs est également un enjeu de taille. En soutenant les organisateurs dans la réalisation de cette étape, le gouvernement répond notamment à l'appel de SPORTSQUÉBEC qui assure un tel service lors des Jeux du Québec et qui a développé des outils pour favoriser la réalisation d'une telle mesure par les intervenants du sport fédéré.

Pour accéder au dossier complet du site «Au Québec, on bouge!»

 

 

Partager

Partager