NOUVEAUTÉ DANS LES CLASSEMENTS DE TOUS LES TEMPS EN PLEIN AIR : LES RELAIS

NOUVEAUTÉ DANS LES CLASSEMENTS DE TOUS LES TEMPS EN PLEIN AIR : LES RELAIS

Par Denis Poulet

Montréal (10 mai) - Les classements des 10 meilleures performances de tous les temps en plein air incluront désormais les relais 4 x 100 m et 4 x 400 m. Dans les statistiques et les résultats, les relais sont souvent négligés : parfois on les oublie, ou bien on indique l'équipe et la performance mais pas les relayeurs. Quoi qu'il en soit, il a été possible de retracer les 10 meilleures performances présumées, tant chez les femmes que chez les hommes. 

Ces performances ont presque toutes été réalisées par des équipes du Québec, composées d'athlètes provenant de plus d'un club. Et c'est le plus souvent aux Jeux du Canada qu'on les retrouve. Quelques-unes des très bonnes ont été accomplies aux Jeux de la Francophonie; il est seulement dommage que le Québec n'ait pas présenté d'équipes de relais à chacune des éditions de ces Jeux, car le Canada y a également des équipes... incluant parfois les meilleurs Québécois.

Relais 4 x 100 hommes
Une seule équipe a franchi la barrière des 40 secondes dans l'histoire (39,83). C'était le 15 juillet 2001 à Ottawa dans une compétition préparatoire aux Jeux de la Francophonie qui devaient se dérouler une semaine plus tard au même endroit. Un quatuor de rêve avec Russell Brooks, Tango Abass, Nicolas Macrozonaris et Bruny Surin. Malheureusement, Bruny n'a pas couru le relais aux Jeux mêmes (il se préparait pour les Championnats du monde à Edmonton) et le relais québécois a été disqualifié en demi-finale.

La 10e performance est à 41,58, quand même une moyenne enviable de 10,40. Deux clubs auraient pu se retrouver dans ce palmarès, le Montréal-International avec 41,22 réalisé le 13 juillet 1996 et Haute Performance avec 41,49 et 41,54 enregistrés les 26 juillet 1998 et 1er août 1999 respectivement. On ne sait malheureusement pas qui étaient les relayeurs (appel à tous ici : qui étaient ces bons sprinteurs?) et, faute de ce renseignement indispensable, nous présentons ces performances hors-classement pour le moment.

Relais 4 x 100 femmes
Le record du Québec est très récent, puisqu'il a été réalisé en 2013 aux Jeux du Canada à Sherbrooke (45,74). Une équipe très jeune, avec la plus âgée (Sophie Arsenault) à 21 ans et la plus jeune (Émy Béliveau) à 17 ans. Moyenne : 11,44.

Au 2e échelon, les 46,24 de l'équipe du Québec aux mêmes Jeux du Canada, mais 26 ans plus tôt, à Brandon au Manitoba. À signaler, à la 6e place, les 47,14 (équivalent de 47,0 manuel) d'un quatuor formé des meilleures sprinteuses des années 70 (Heather Lightfoot, Diane Couet et les surs Turcotte du Lac-Saint-Jean). Cette équipe a réalisé son exploit le 25 juillet 1972 au cours d'un match Québec - Colombie-Britannique à Montréal.

À la 9e place, à 47,40, une équipe du Québec cadette formidable, qui a remporté les Championnats de la Légion en 2015 : Chloé Royce, Tatiana Aholou, Catherine Léger et Deondra Green.

Quatre bonnes performances, insuffisamment documentées pour être classées, apparaissent hors-classement. L'une d'elles fut réalisée par un quatuor de Corsaire-Chaparal en 1995. Qui étaient les relayeuses, à quelles dates, dans quelles compétitions? Appel à tous ici aussi.

Relais 4 x 400 hommes
Une seule équipe a couru en moins de 3:10, soit le quatuor formé de Rova Rabemananjara, John Étienne, Winston Banks et Michel Genest-Lahaye aux Jeux de la Francophonie à Madagascar en 1997. Le chrono de 3:08,2 représente une moyenne de 47 secondes. Cinq ans plus tard, l'équipe du Québec réalisera 3:11,12 aux mêmes Jeux, à Ottawa (Rova était toujours de la partie). Étienne et Genest-Lahaye, eux, avaient aussi fait partie de l'Équipe du Québec qui avait inscrit un chrono de 3:11,69 aux Jeux de la Francophonie de 1994 à Paris. La 10e marque se situe à 3:15,64, moyenne d'un peu moins de 49 secondes.

Relais 4 x 400 femmes
En 2012, le Comité des records a invalidé la marque de l'équipe du Québec aux Jeux de la Francophonie à Madagascar en 1997 parce que peu vraisemblable : 3:40,43 représente une moyenne de 55 secondes, or nos filles n'étaient pas de ce calibre-là; cette performance ne pouvait donc se retrouver au palmarès. C'est le record actuellement reconnu, soit 3:42,70, qui trône en tête de liste. Il a pour auteure l'équipe du Québec constituée de Caroline Fortin, Isabelle Roy, Nathalie Robitaille et Renée Bélanger pour les Jeux de la Francophonie à Rabat (Maroc) en 1989.

L'équipe qui détient le record junior du Québec (3:46,31 le 5 juillet 2015 aux Championnats canadiens juniors à Edmonton) est à la 5e place, tandis que celle qui détient le record espoir (3:45,58 le 15 août 1981 aux Jeux du Canada à Thunder Bay) se retrouve à la 4e.

Les nouveaux classements dans les relais

Partager

Partager