Fédération Québécoise d'Athlétisme

Accueil > Nouvelles > JEUX DU CANADA: LA PREMIÈRE À ALEX PORLIER-LANGLOIS

JEUX DU CANADA: LA PREMIÈRE À ALEX PORLIER-LANGLOIS

JEUX DU CANADA: LA PREMIÈRE À ALEX PORLIER-LANGLOIS

2013-08-13

Sherbrooke - Au terme de la deuxième journée de compétition, le Québec remporte sa première médaille des Jeux en athlétisme grâce à Alex Porlier-Langlois. Troisième en finale du lancer du poids, avec un jet de 14,56 mètres, l'athlète de Sherbrooke a donc brisé la glace avec sa troisième meilleure performance de la saison. Porlier-Langlois a été devancée par Chelsea Whalen de la Nouvelle-Écosse (15,54m) et Celine Freeman-Gibb de l'Ontario (15,21m). Il fallait bien que cette première nous vienne d'une athlète du coin. Bravo Alex!

JOUR 2 (13 AOÛT)
LA PREMIÈRE À ALEX PORLIER-LANGLOIS

Dans les autres finales de la journée, nos deux fleurdelysées du 2000 mètres steeple ont réalisé de beaux records personnels. Jessy Lacourse terminait 5e en 6:58.53, nouveau record provincial Jeunesse, alors que Gabrielle Lebel, surprenante 6e, concluait l'épreuve en 7:02.67, record personnel par près de six secondes.

Une autre finale de la journée, le 3000 mètres steeple, dernière course de la soirée, disputée dans de belles conditions, nous a laissé sur notre appétit. Le Néo-Écossais Mattias Wolter partait favori et a confirmé cette prévision, l'emportant en 8:58.48. Antoine Thibeault s'est bien battu pour terminer 5e (9:18.89), tandis que Patrice Labonté était 8e en 9:25.71. Cela dit pour la majorité des concurrents, cette finale n'a pas donné les performances souhaitées...

Au décathlon, Axel Mbongo terminait ses dix travaux avec un total de 5934 points, au 7e rang. Mbongo a récolté plusieurs records personnels au cours de ces deux journées et s'est battu jusqu'à la fin. Axel a fait bien mieux qu'à son premier décathlon en début de saison, alors qu'il avait totalisé 5157 points à Ottawa. Cinquante cinq précieux points d'équipe pour le classement des Jeux...

Plusieurs athlètes ont franchi avec succès l'étape énervante des qualifications. Mentionnons entre autres nos sprinteuses Marie-Colombe St-Pierre (24.70) et Sophie Arsenault (24.58) au 200 mètres, de même que pour Brandon Smith-Drouin (21.89) et Francis Molango (21.83), qui seront tous en finale A.

Mathieu Sturkenboom a bien fait en qualifications du 800 mètres avec une 2e position et un chrono de 1:50.85. Une grosse finale avec de grosses pointures l'attendent vendredi. Alex Bussières a stratégiquement bien joué ses cartes dans sa vague, mais il a malheureusement raté la finale A de peu, avec un chrono de 1:51.67. Du côté féminin, Laurence Côté n'a pas pu se ménager et s'est qualifiée en 2:10.51, à moins d'une seconde de son record personnel. Joanie Roy, en troisième vague, n'a pu se qualifier même avec un temps de 2:14.40.

Nos équipes de relais 4 x 400 mètres ont également passé le test, alors que les filles (Surin,Béliveau,Morin-Houde,Côté) ont fait 3:52.46 et les gars (Tourigny-Plante, Bussières, De Castro-Gourdeau, Slythe-Léveillé) ont obtenu le 7e temps en 3:18.97.

Nos athlètes des Olympiques Spéciaux ont également passé le test des qualifications et seront tous en finale. De même que pour les gars du 200 mètres en fauteuils roulants. Aux 110 mètres haies, Alexandre Allison-Abaunza (15.13) et Gabriel Slythe-Léveillé (14.68) sont également passés en finale. Slythe-Léveillé s'est même permis d'égaler son record personnel aujourd'hui. Du côté féminin, les jeunes du 100 mètres haies Maude Croteau-Vaillancourt (14.93) et Émanuelle Massé (14.88) ne seront pas de la finale A. 

En longueur, Magali Roche (5,71m/0.0), à son troisième saut, et Émanuelle Massé (5,51m/-0.9), à son troisième essai, ont accédé à la finale. Pas de problèmes pour Stevens Dorcélus (6,99m/1.3) et Scott Hancock (6,59m/0.1).

Au lancer du poids, Simon Beaulieu (14,51m) et Marc-Antoine Lafrenaye-Dugas (14,42m) n'ont pas eu besoin de plus pour passer en finale.  

 

JOUR 1 (12 AOÛT)
UN VIEUX RECORD DU 4 X 100 MÈTRES TOMBE

Les athlètes du Québec ont connu une bonne première journée aux Jeux du Canada à Sherbrooke. Précisons qu'il n'y avait aucune finale impliquant nos athlètes. Sans aucun doute, le fait saillant de cette première journée fut le record provincial du relais 4 x 100 mètres féminin. En qualifications, l'équipe du Québec, avec Emy Béliveau, Marie-Colombe St-Pierre, Sophie Arsenault et Caroline Morin-Houde, a amélioré la marque provinciale senior avec un chrono de 45.95. En remportant cette vague, les québécoises ont retranché 29 centièmes de seconde au record de 46.24 qui tenait depuis les Jeux du Canada de Brandon en 1997.

La gérante de l'équipe du Québec, Sylvia Gaétan, s'est empressée de nous le faire remarquer puisqu'elle était de cette équipe en 1997. Il s'agit maintenant de répéter la chose en finale.

En matinée, les sprinteuses Emy Béliveau (12.30) et Caroline Morin-Houde (12.39) ont franchi le premier tour sans difficultés. Du côté masculin, Stevens Dorcélus (10.79) et Francis Molango (11.03) ont fait de même. Dans tous les cas, les vents étaient négatifs sauf pour Dorcélus, 2e avec le même temps qu'Andre De Grasse de l'Ontario.

Nos athlètes des Olympiques Spéciaux ont aussi franchi cette première journée sans problèmes alors que Gabriel Dupuy (12.40) et Guillaume Bénard (13.04) ont obtenu les 2e et 4e temps de la qualification. Audrey Vincent avec le 7e temps (15.49) et Jessica Clément, 3e temps des qualifs en 14.75, seront aussi en finale.

En début d'après-midi, les qualifications du 400 mètres ont donné lieu à de belles performances des filles. Katherine Surin a sorti un gros record personnel de 55.82 pour terminer 2e de sa vague. Belle performance après six semaines sans compétition. Marie-Colombe St-Pierre a obtenu le 2e temps de cette ronde de qualification en 55.23. Surin a obtenu le 6e temps. Du côté masculin, Mathieu Sturkenboom (48.69) et Brandon Smith-Drouin (48.99) passent également en finale.

Jean-Philippe Maranda (51.90) et Francis Hébert (55.51) ont obtenu les 2e et 5e temps des qualifications des 400m en fauteuil roulant pour passer en finale.

En soirée, Sophie Arsenault prenait le 2e rang de sa vague du 400 mètres haies (1:01.31) tandis que la cadette Maude Croteau-Vaillancourt était 4e de sa vague en 1:05.09. Arsenault sera la seule québécoise en finale.

Du côté masculin, une grosse surprise attendait tout le monde après les qualifications. Le grand favori Tait Nystuen, champion canadien senior à Moncton, a d'abord été disqualifié après la première vague qu'il avait en principe remporté en 52.71. Une fois la demande de révision de l'équipe de la Saskatchewan reçue, Nystuen a été réintégré. Alex Tourigny-Plante a pour sa part stoppé le chrono à 55.70 et accédait de justesse à la finale. Dans la deuxième série, Gabriel Slythe-Léveillé, au couloir #8, terminait second en 55.08 pour passer automatiquement à la finale.

Au 1500 mètres, Joanie Roy terminait 4e de sa vague en 4:39.39 et passait automatiquement en finale, tandis que Laurence Côté se qualifiait au temps après avoir terminé 6e de la première vague avec un record personnel de 4:32.52. Hé! Un PB, ça commence bien des Jeux.

Alex Mavrovic s'est porté en tête avec 400 mètres à faire dans la première vague masculine du 1500 mètres. Il n'a pas été ménagé dans ce dernier tour de piste, mais résistait bien aux attaques et terminait 4e en 4:01.49, qualifié automatiquement pour la finale. Dans la deuxième vague, Jean-Samuel Lapointe terminait 3e avec bon chrono de 3:55.98 et passait aussi automatiquement en finale.

Dans les concours, aucune difficulté pour nos fleurdelysés

Au triple saut féminin, Émanuelle Massé a réussi 11,90 mètres (2.2) à son 2e essai pour obtenir sa qualification pour la finale, tandis que Jaymie O'Connor franchissait 11,39 mètres (1.1) à son troisième essai et sera aussi en finale. Nos deux représentants masculins sont aussi qualifiés pour la finale. Scott Hancock, avec un bond de 14,06 mètres (0.3) était classé 3e, tandis Peter Malonge Nsaka s'est classé 8e avec un saut de 13,38 mètres (0.9).

Au disque masculin, les deux favoris locaux, Marc-Antoine Lafrenaye-Dugas et Alexandre Gagné se sont qualifiés pour la finale avec les deux meilleurs jets des qualifications. Lafrenaye-Dugas (45,96 mètres) et Gagné (45,86 mètres) sont parmi les favoris pour monter sur le podium en finale. 

Enfin, la championne canadienne junior Ixhil Diaz Espin a réussi un tir de 43,86 mètres à son premier essai au javelot, a remballé ses affaires et pouvait retourner au village en pensant à la finale. Belle performance dans l'autre groupe pour Sonia Chartrand, qui a projeté l'engin à 47,43 mètres, son meilleur résultat de la saison.

Enfin, c'est peut-être au décathlon que la journée a été la moins réjouissante. Après un bon 100 mètres, Vincent Lanctôt-Reeves se blessait en longueur et ne pourra faire autrement que de se présenter aux épreuves restantes pour marquer des points pour l'équipe au classement. Axel Mbongo a pour sa part conclu cette première journée au 5e rang avec 3198 points. Mgongo a fait 12.09 (-2.7) aux 100 mètres, 6,47 mètres (2.1) en longueur, 11,55 mètres au poids, 1,83 m en hauteur et 54.19 pour le 400 mètres.

 

 

 

Toutes les nouvelles