Fédération Québécoise d'Athlétisme

Accueil > Nouvelles > LES QUÉBÉCOIS GAGNENT EN EXPÉRIENCE AUX JEUX DE LA FRANCOPHONIE

LES QUÉBÉCOIS GAGNENT EN EXPÉRIENCE AUX JEUX DE LA FRANCOPHONIE

LES QUÉBÉCOIS GAGNENT EN EXPÉRIENCE AUX JEUX DE LA FRANCOPHONIE

2013-09-11

Nice - Les onze athlètes de l'Équipe du Québec ont conclu samedi dernier leur participation aux 7e Jeux de la Francophonie, qui avaient lieu à Nice du 9 au 15 septembre. Plusieurs membres de l'équipe en étaient à leur première expérience internationale et ont été confrontés à une compétition de très haut niveau dans plusieurs épreuves.

Mardi 10 septembre - Lafrenaye-Dugas huitième au marteau

Pour sa première compétition internationale en carrière, Marc-Antoine Lafrenaye-Dugas a appris à la dure. Le seul représentant québécois en action en athlétisme mardi a terminé huitième au lancer du marteau.

En ronde préliminaire, le Sherbrookois succédait dans la zone des lancers au champion du monde en titre, le Polonais Pawel Fajdek. « J'étais un peu dépassé par les événements. J'essayais de me préparer, mais je ne m'attendais pas vraiment à ça et ç'a cassé un peu ma bulle. »

Le Sherbrookois a réussi un tir de 57,55 mètres pour obtenir le huitième et dernier billet pour la ronde finale où son meilleur lancer a atterri à 57,60 mètres. « Je suis un peu déçu de la performance. J'aurais aimé faire mieux. »

L'athlète de 21 ans avait pour objectif d'atteindre la finale, ce qu'il a fait. « J'ai eu droit à un nouveau départ. Ça m'a aussi permis d'améliorer un peu ma marque », a conclu celui qui sera à nouveau à surveiller mercredi au lancer du disque.

Le Polonais Fajdek a dominé l'épreuve avec un tir de 78,28 mètres, devant quatre autres lanceurs qui ont surpassé les 70 mètres.

 

Mercredi 11 septembre  - Une autre huitième place pour Lafrenaye-Dugas

Huitième au lancer du marteau mardi, Marc-Antoine Lafrenaye-Dugas (Sherbrooke) a à nouveau obtenu ce rang au lancer du disque mercredi.

Auteur d'une marque de 50,73 mètres à sa première sortie, le Québécois n'est pas parvenu à obtenir un meilleur résultat par la suite. « Après avoir réussi un bon premier lancer, j'ai ouvert la machine, mais je n'ai pas réussi à améliorer ma marque, car il y avait toujours un petit détail qui manquait. Somme toute, j'ai tout de même fait une très bonne compétition », a mentionné celui dont la meilleure performance à cette épreuve est un lancer de 53 mètres. « Cette année, je pense que j'ai lancé deux ou trois fois plus que 50 mètres alors 50,73 mètres c'est très bon, a-t-il précisé. Je suis très content d'avoir réussi, surtout en fin de saison. »

Beaucoup plus détendu que la veille, cela a payé selon l'athlète de 21 ans. « Ça sortait bien mieux. J'étais classé neuvième alors je suis content d'être allé chercher une place. J'ai même été septième pendant longtemps. »

Également en action mercredi, le Longueuillois Patrick Massok (7,36 mètres) a terminé dixième en saut en longueur et la Montréalaise Ariane Beaumont-Courteau (3,90 mètres) a fini sixième en saut à la perche alors que la médaille d'or est allée à Marion Lotout de la France avec 4,40 mètres. Sans chercher d'excuse pour ce résultat, il faut mentionner qu'Ariane a attendu jusqu'au jour de la compétition pour récupérer ses perches. Gros merci à David Foley qui s'est déplacé vers Marseille pour récupérer le matériel. En longueur, c'est le Polonais Strzalkowski qui remportait l'or avec un bond de 7,99 mètres.

 

Jeudi 12 septembre - Alexandre Dupont quatrième

Deux athlètes du Québec étaient en compétition pour cette troisième journée au parc des sports Charles Ehrmann. Alexandre Dupont, de Clarenceville, a pris le quatrième rang du 400 m en fauteuil roulant chez les T54. Auteur d'un chrono de 53,53 s, il a terminé à 31 centièmes de seconde d'une médaille. Curieusement, le starter a sûrement eu une influence sur le résultat de la course lorsqu'il a d'abord mis les coureurs en position «à vos marques» pour ensuite donner le coup de pistolet sans donner la commande «prêt»!

Au lancer du disque, Alex Porlier-Langlois, de Saint-Césaire, a fini sixième, grâce à un lancer 43,39 mètres.

 
Vendredi 13 septembre  - El Hanbli finaliste

Jour de chance pour le Repentignois Gabriel El Hanbli, qui s'est qualifié pour la finale du 400 m haies qui était disputée le lendemain.

Cinquième de sa vague de qualifications grâce à un chrono de 52,13 s, l'athlète de 23 ans a obtenu le septième temps, ce qui lui a valu sa place en finale. « C'est une belle surprise, a affirmé l'entraîneur Daniel St-Hilaire (Montréal). Souvent, le plus difficile, c'est d'atteindre la finale. J'espère que Gabriel pourra en profiter demain. »

Également en action ce vendredi, mais au saut à la perche, le Sherbrookois David Foley a pris le quatrième rang après avoir réussi un saut à 5,00 mètres. La journée s'annonçait fort difficile pour David, qui franchissait cette première hauteur à son troisième essai.

La montréalaise Lemlem-Bereket Ogbasilassie a de son côté pris le cinquième rang de sa vague de qualification au 800 mètres. Son chrono de 2:07.69 ne lui a pas permis d'atteindre la finale.

Dans ce qui était peut-être l'épreuve la plus relevée de toutes à ces Jeux, au lancer du marteau, Annie Larose (Longueuil) a conclu au onzième échelon grâce à un tir à 55,75 mètres réussi à son troisième essai. Larose était confrontée à des lanceuses de niveau mondial. Entre autres, on retrouvait dans ce concours la vice-championne du monde Anita Wlodarczyk, créditée à 78,46 mètres aux Mondiaux de Moscou, en plus de trois autres athlètes ayant déjà lancé à plus de 70 mètres.

 
Samedi 14 septembre  - Une nouvelle marque personnelle pour Sonia Chartrand

Sonia Chartrand (Buckingham) a pris le cinquième rang au lancer du javelot. La Québécoise a réussi un record personnel à son troisième essai. Son lancer de 48,20 mètres a été son meilleur de la compétition. « C'était une belle compétition et ça termine bien la saison », a souligné Chartrand dont la meilleure marque était auparavant de 46,73 mètres.

Chartrand avait fauté à ses deux premières tentatives avant de battre sa marque personnelle. « J'étais quand même nerveuse, car je devais m'assurer de réussir le troisième essai pour accéder à la finale », a raconté la Québécoise.

« J'ai juste donné le maximum de moi-même en me disant qu'il arriverait ce qu'il arriverait, a-t-elle ajouté. Ç'a donné un excellent résultat. »

Il n'en a pas manqué beaucoup à l'athlète de 21 ans pour monter sur le podium. La médaillée de bronze Jessica Rosun, de l'Île Maurice, l'a battue par à peine un peu plus qu'un mètre. C'est la Canadienne Krista Woodward qui a ravi l'or grâce à un jet de 52,82 mètres. La Française Alexia Kogut Kubiak a fini deuxième en 51,35 mètres.

Également en action, Pascale Dumont (Notre-Dame-du-Lac) a pour sa part terminé septième avec un jet de 37,50 mètres. Blessée à l'épaule, Dumont n'a jamais pu vraiment lancer à son aise.

Gabriel El Handbli (Repentigny) était pour sa part de la finale du 400 mètres haies. Il a fini huitième en inscrivant un temps de 53,42 s. El Hanbli n'était pas particulièrement heureux du résultat et il sait qu'il peut faire mieux. «Je suis content d'avoir été sélectionné pour ces Jeux. Après mes championnats canadiens en juin, ça m'a donné la motivation pour poursuivre mon entraînement tout l'été. Je sais ce que j'ai à faire pour être meilleur l'été prochain.»

Au lancer du poids féminin, Alex Porlier-Langlois (Saint-Césaire) a conclu au cinquième échelon. Elle a réussi son meilleur lancer à son troisième essai où elle a obtenu une marque de 14,11 mètres.

 
Sources : Émilie Bouchard Labonté
& Laurent Godbout

Tous les résultats en athlétisme: https://www.jeux.francophonie.org/Resultats/static/index9766.html?sport=AT

Toutes les nouvelles