Fédération Québécoise d'Athlétisme

Accueil > Nouvelles > DEUX RECORDS PERSONNELS POUR PHILIBERT-THIBOUTOT À INDIANAPOLIS

DEUX RECORDS PERSONNELS POUR PHILIBERT-THIBOUTOT À INDIANAPOLIS

DEUX RECORDS PERSONNELS POUR PHILIBERT-THIBOUTOT À INDIANAPOLIS

2014-06-15

Par: Laurent Godbout

Montréal - Les athlètes d'élite du Québec ont accompli des pas importants au cours du dernier weekend. D'une part, un petit groupe en demi-fond était à Indianapolis et d'autre part, un autre groupe de jeunes était à Greensboro, en Caroline du Nord pour le New Balance Outdoor Nationals.

À Indianapolis, dans le cadre de la American Miler Series, Charles Philibert-Thiboutot (CAUL) a encore une fois réalisé un gros record personnel, au 800 mètres. Lui qui n'avait pas couru de 800 mètres en plein air depuis le championnat provincial 2013, a vraiment débloqué avec une victoire en 1:47.57. Philibert-Thiboutot a retranché plus d'une seconde à son record personnel de 1:49.17 réalisé en 2012. On a également vu une prestation encourageante pour Vincent Parent-Pichette, avec un chrono de 1:51.73 au 800 mètres.

Indianapolis marquait par ailleurs le retour en grande forme pour le recordman québécois du 1500 mètres Olivier Collin (CAVD). À sa première sortie officielle en plein air cette année, Collin a frappé un gros coup avec un chrono de 3:40.90 au 1500 mètres. Troisième d'une course relevée, il réalisait ainsi son deuxième meilleur temps en carrière. Après trois années de blessures, réhabilitation, chirurgie, ce retour a été ponctué de nombreuses interruptions mais cette fois on a vu un athlète donnant enfin sa pleine mesure.

Dimanche, lors de la deuxième soirée de compétition, Charles Philibert-Thiboutot a de nouveau remporté la victoire avec son meilleur chrono à vie au 1500 mètres. Philibert-Thiboutot est d'une régularité affolante actuellement. Franchissant la distance en 3:38.32, il s'est approché à 7 centièmes de seconde du record provincial d'Olivier Collin. C'est la troisième fois que «Chuck» court sous les 3 min 40 sec cette saison. Dans une entrevue après la course, l'athlète du Club de l'Université Laval estimait qu'il pouvait maintenant viser une place sur le podium des championnats et se battre contre les meilleurs comme Nathan Brannen à Moncton. Dans ce 1500 mètres, Olivier Collin terminait au 12e rang en 3:44.83, tandis que Jean-Samuel Lapointe (CAUL) était 15e en 3:49.41. Lapointe avait mieux fait vendredi avec un chrono de 3:48.42.

Joanie Roy a également connu un gros weekend en Indiana. Vendredi soir, elle enregistrait un premier record personnel de 4:24.41 au 1500 mètres. La confiance était au rendez-vous pour la deuxième course et l'athlète du club le Coureur Nordique de Québec a remis ça le dimanche avec un autre beau PB de 4:22.21 pour le 2e rang. Étudiante en médecine, Roy prouve une fois de plus que les études et le sport de haut niveau sont compatibles.

Laurence Côté a également bien fait le vendredi au 800 mètres, terminant 5e en 2:09.20, pas très loin de son record personnel.

 

Greensboro: Dorcélus l'emporte

Pendant ce temps, le junior Stevens Dorcelus (PLUS) et deux autres québécois participaient au New Balance Outdoor Nationals, à Greensboro en Caroline du Nord. Dans ce que plusieurs considèrent l'équivalent d'un championnat national scolaire de l'est des États-Unis, Dorcélus remportait la victoire en longueur avec un saut de 7,43 mètres (-0,6). L'athlète montréalais était en tête du concours dès le premier tour, avec un saut de 7,29 mètres. Stevens a commis ensuite quatre fautes consécutives avant le dernier tour.

Au saut en hauteur, Philippe St-Hilaire (PLUS) terminait au 2e rang avec un bond de 2,06 mètres. Toujours à l'affût d'un standard pour les Mondiaux Juniors, St-Hilaire a été arrêté à 2,11 mètres.

On surveillait également le concours de longueur féminine. Magali Roche, déjà crédité d'un saut de 6,02 mètres plus tôt cette saison, était également en quête d'un standard pour les Mondiaux juniors. Roche terminait au 5e rang avec un saut de 5,92 mètres (1,0 m/s). Rien n'est encore terminé pour les Mondiaux Juniors car elle pourra encore réussir la performance requise à Moncton ou à Ste-Thérèse.

Toutes les nouvelles