Fédération Québécoise d'Athlétisme

Accueil > Nouvelles > L'ATHLÈTE DU MOIS DE JUILLET : JULIE LABONTÉ

L'ATHLÈTE DU MOIS DE JUILLET : JULIE LABONTÉ

L'ATHLÈTE DU MOIS DE JUILLET : JULIE LABONTÉ

2014-08-11

Par Josée-Anne Sarazin-Côté

MONTRÉAL - Julie Labonté est une de nos grandes athlètes. Non seulement au Québec, mais également au Canada. En juin, à Moncton, elle a mis la main sur un 6e et un 4e titre consécutif de championne nationale, respectivement au lancer du poids et du disque.

Malgré tout, l'année n'a pas été facile pour l'athlète originaire de Ste-Justine-de-Bellechasse qui a cumulé les blessures.

Ce n'est pas un vilain claquage à l'ischio qui semble pouvoir arrêter la jeune femme. Outre ses deux titres nationaux, elle a également été championne, pour une 4e fois, de sa conférence, PAC12, dans la NCAA.

Sélectionnée sur l'équipe canadienne des Jeux du Commonwealth, elle est arrivée à Glasgow avec un objectif : tout donner. Mission accomplie puisque pour la première fois de sa vie, elle est montée sur un podium international.

Voici Julie Labonté, athlète du mois de juillet de la FQA.

 

Âge : 24

Discipline : lancer du poids et lancer du disque

Records personnels : 18,31 mètres au poids et 56,84 mètres au disque

Pratique l'athlétisme depuis : 2006

Faits inusités : Détient les records canadiens au lancer du poids, dans les catégories  jeunesse, junior et senior

 

D'abord, raconte-nous un peu comment tu as vécu ta dernière saison universitaire?

Ma dernière saison universitaire a très bien été. J'ai gagné mon 4e titre de conférence (PAC 12). C'était mon 4e titre en 4 ans, alors j'étais très contente. J'ai aussi terminé en 4e position au lancer du poids lors des championnats nationaux universitaires de la NCAA, à Eugene, en Oregon. J'étais très satisfaite!

Maintenant que ta carrière universitaire est terminée, que vas-tu faire?

Je compte retourner m'entrainer en Arizona à partir de la mi-septembre pour m'y entrainer à temps plein.

Quels sont tes meilleurs souvenirs de l'Arizona?

Mes meilleurs souvenirs ont été en 2011, lorsque j'ai remporté le championnat national intérieur et le championnat extérieur de la NCAA au lancer du poids! Aussi lorsque j'ai gradué, mes parents étaient présents, c'était vraiment bien.  

Qu'est-ce que ça t'a fait de remporter le titre de championne nationale pour une 6e et 4 e fois?

C'est vraiment super! Pouvoir avoir le titre encore cet été... C'est vraiment une belle chose!! C'est le fun d'obtenir les résultats escomptés après toutes ces heures d'entraînement et tous ces sacrifices!! J'étais vraiment très heureuse!

Quand tu as appris ta qualification pour les Jeux du Commonwealth, comment as-tu réagi?

J'ai appris pour ma qualification pour les Commonwealth lorsque j'étais encore en Arizona. Monsieur Peter Eriksson m'a appelé et m'a annoncé que j'allais participer au lancer du poids et au lancer du disque! J'étais très contente et tellement fière de pouvoir représenter mon pays encore une fois.

Qu'est-ce que ça représentait pour toi de participer à cette compétition?

C'est une grande fierté de représenter mon pays et d'être une athlète du Canada! Pouvoir porter le rouge et le blanc me rend tellement fière de mon pays et j'étais très contente de pouvoir me rendre en Écosse pour le représenter.

Comment se sont déroulées tes épreuves?

Au poids, j'ai terminé 3e avec ma meilleure marque et ma meilleure série de l'année avec 17m 58! Au disque, ça n'a pas vraiment bien été. Je me suis qualifiée pour la finale mais j'ai lancé 52 mètres pour terminer 12e. Je n'étais pas contente de ma compétition de disque parce que je savais que je pouvais faire beaucoup mieux. Pour le poids, cétait magique!

Raconte-nous c'était comment de remporter une médaille, monter sur le podium, faire le tour du stade avec un drapeau canadien?

Remporter une médaille à cette compétition à côté de Valérie Adams, qui a été championne olympique plusieurs fois, et Cleopatra Borel-Brown qui a fait la finale olympique, c'était tout à fait spécial!! Se tenir sur le podium, et même quand j'ai terminé la compétition et pendant celle-ci... L'ambiance était incroyable! Une de mes plus belles compétitions après les Jeux olympiques, c'est sûr! Pouvoir me promener sur la piste avec mon drapeau canadien sur les épaules, c'était formidable! J'étais tellement contente et en plus j'étais très satisfaite de ma performance!

Quels sont tes prochains objectifs?

Mes objectifs sont maintenant de trouver des commanditaires pour la prochaine année. Je dois me trouver un agent, une compagnie de vêtement... Maintenant que j'ai gradué de l'université, je dois m'occuper du côté civil. Par la suite, c'est sûr que mes objectifs sont de retourner dans les 18 mètres au cours de la prochaine année et d'atteindre les 60 mètres au disque.

Qu'est-ce qu'on te souhaite pour la prochaine année?

Une année sans blessures, car j'ai été blessée d'avril à la fin juillet cette année. J'ai eu de nombreux claquages à l'ischio. Alors pour moi, le mieux serait simplement d'avoir une année sans blessures. Pour mes compétitions, l'an prochain j'aimerais bien participer à trois compétitions à Tucson en Arizona, une à Phoenix, le Triton Invitational (San Diego), aux Drake Relays (Iowa) et aux Texas Relays. Pour l'été, j'aimerais bien participer au championnat canadien et me qualifier pour les championnats mondiaux universitaires, les championnats du monde et les Jeux panaméricains a Toronto!

Merci Julie et on te souhaite bonne chance pour la prochaine année (et toutes les autres)!

Toutes les nouvelles