Fédération Québécoise d'Athlétisme

Accueil > Nouvelles > JESSY LACOURSE NOMMÉE ATHLÈTE DU MOIS D'AOÛT DE LA FQA

JESSY LACOURSE NOMMÉE ATHLÈTE DU MOIS D'AOÛT DE LA FQA

JESSY LACOURSE NOMMÉE ATHLÈTE DU MOIS D'AOÛT DE LA FQA

2014-09-09

Par Josée-Anne Sarazin-Côté

MONTRÉAL - Si vous ne connaissez pas encore le nom de Jessy Lacourse, retenez-le. À seulement 17 ans, elle cumule déjà plusieurs records du Québec, des titres nationaux, une participation aux Jeux du Canada et une aux championnats du monde juniors. Ah et cela ne fait pas encore deux ans qu'elle pratique l'athlétisme! Portrait d'une jeune prodige du steeplechase, qui est l'athlète du mois d'août de la FQA.  

Nom : Jessy Lacourse 

Âge : 17 ans

Disciplines : 1500 mètres, 3000 mètres, mais plus particulièrement le 2000 mètres et le 3000 mètres steeple chase

Records personnels :  4:33.58  (1500 m), 9:53.61 (3000 m), 6:46.35 (2000 m SC) et 10:37.13 (3000 m SC)

Pratique l'athlétisme depuis : bientôt 2 ans

Faits inusités 

  • Adore porter des souliers avec le plus de couleurs possible
  • N'est pas très ponctuelle (a parfois manqué quelques podiums pour cette raison oups!) 
  • N'aime pas beaucoup parler en anglais, mais tente de s'améliorer!

 

Jessy, d'abord parle-nous de ton parcours : quand as-tu commencé l'athlétisme et qu'est-ce qui t'as amenée vers ce sport?

J'ai commencé à faire des compétitions de cross-country quand j'avais 7 ans et comme je me débrouillais bien, vers l'âge de 15 ans,  j'ai essayé l'athlétisme en janvier 2013 avec un premier 1000 mètres. C'était au McGill Open. 

Puisque cette compétition s'était bien déroulée, mon coach et moi avions décidé alors de me faire adhérer au club des Kalenjins pour que je puisse faire le championnat provincial intérieur où j'ai remporté mes premières médailles provinciales en athlétisme!

 

Comment expliques-tu ton succès rapide? 

En secondaire 3, je me suis inscrite au programme sport-études, en triathlon, ce qui m'a beaucoup aidée, en plus du cross-country, à avoir une bonne forme physique. J'ai donc commencé l'athlétisme avec une excellente base de cardio! Pour mes résultats qui s'améliorent, je ne peux que dire que je fais tout ce que mon coach (Jacques Hince) me dit de faire! C'est un bon coach! ;)

 

Jusqu'à présent, quel est ton meilleur souvenir en athlétisme?

J'en ai vraiment plusieurs et c'est certain que d'avoir pu participer au championnat du monde à 17 ans et aux Jeux du Canada à 16 ans, c'est quelque chose d'incroyable pour moi! C'est incroyable, parce qu'à chacune de ces années-là, ma qualification sur l'équipe du Québec et sur l'équipe nationale était incertaine. Cependant, seulement le fait d'avoir réussi à être sélectionnée pour ces événements et d'avoir pu y participer sont vraiment des souvenirs que je chérirai encore longtemps! 

 

Maintenant que ton incroyable saison est terminée, comment te sens-tu par rapport à tout ça? 

Après un été comme celui-là, je me sens plus confiante et motivée pour ma saison de cross-country qui s'annonce, car j'aimerais réaliser un automne comme le précédent!

 

Raconte-nous ton expérience des championnats du monde.

Pour ma part, c'était la première fois que je voyais un stade aussi rempli! Peu importe la discipline, qualification ou finale, le stade était hallucinant! Se présenter sur la ligne de départ avec des filles de partout dans le monde, c'était une expérience inoubliable! Même si j'étais classée dernière au classement avant le départ, je suis très heureuse d'avoir pu prendre le 25e échelon sur les 37 juniors qui ont terminé la course! J'ai vraiment apprécié aussi d'avoir pu connaitre les autres Canadiens de l'équipe nationale, ils ont été extraordinaires avec moi par le fait que j'étais plus jeune et que je ne me débrouillais pas aussi bien qu'eux en anglais!

 

Quel est ton meilleur souvenir de l'Oregon?

Mon meilleur souvenir est à la fin de la première journée de compétition où les coureurs (homme) faisaient leur 10 000 m. Je n'avais jamais vu une ambiance comme celle-là! Il y avait l'orchestre de la cérémonie d'ouverture au milieu de la piste qui jouait une musique entraînante pendant que les coureurs se démenaient et la foule, parmi laquelle j'étais, était remplie de fébrilité! Il ne faut pas oublier que la veille, avec d'autres, j'avais soupé avec le vainqueur du 10 000 m, ce qui était tout aussi impressionnant! Un 10 000 m qui se remporte en 28 min 32 s, on n'a pas la chance de voir ça très souvent!

 

Après une expérience comme les championnats du monde, est-ce que ça a été difficile de te « remettre dedans » pour les Jeux du Québec et la légion?

Aucunement! J'étais très motivée à aller aux Jeux du Québec, car pour moi c'était une première fois! Hé oui!  J'ai même pu me rapprocher de mon PB sur le 2000 m SC, en plus d'avoir un grand nombre de personnes de mon entourage pour m'encourager, ce qui n'arrive pas souvent quand je participe à des compétitions à l'extérieur! Pour la Légion, ce n'était tout de même pas gagné d'avance de recevoir une médaille sur 1500 m et 3000 m, et comme toute compétition de grande, moyenne ou petite envergure, j'ai donné tout ce que je pouvais pour faire le mieux possible!

 

Quels seront tes objectifs pour la prochaine saison?

Pour l'été prochain, j'aimerais abaisser mon temps sur 3000 m SC en dessous de 10:25 au moins! J'aimerais d'ailleurs pouvoir le faire en participant au championnat panaméricain junior ou au championnat canadien, qui seront tous deux à Edmonton. J'aimerais aussi me rapprocher du record canadien au 2000 m SC junior qui est de 6:36.05, réalisé par Danielle Wood.

 

Qu'est-ce qu'on te peut te souhaiter pour les années à venir?

J'aimerais être capable de m'améliorer encore tout en participant aux prochaines équipes nationales qui auront lieu dans les années à suivre!

Merci Jessy et bon succès pour la suite! 

Toutes les nouvelles