Fédération Québécoise d'Athlétisme

Accueil > Nouvelles > MARATHON DE MONTRÉAL : LES BONS COUPS ET UN 25E EN PRÉPARATION

MARATHON DE MONTRÉAL : LES BONS COUPS ET UN 25E EN PRÉPARATION

MARATHON DE MONTRÉAL : LES BONS COUPS ET UN 25E EN PRÉPARATION

2014-10-14

Crédit photo: Andrew McClanahan

Par Josée-Anne Sarazin-Côté

MONTRÉAL - L'an prochain, le Marathon de Montréal célébrera son 25e anniversaire, rien de moins! Chaque année, l'événement gagne en force et continue d'améliorer son offre. Comment réussir à relever le défi, année après année? Dominique Arsenault, directrice des communications du Marathon Oasis Rock 'n' Roll de Montréal nous explique. 

Mme Arsenault, quelles sont les forces de l'organisation du Marathon? 

La solidité de l'équipe et les nouvelles ouvertures que nous amène Competitor Group. L'équipe du Marathon est extrêmement solide : je suis la petite dernière à s'être jointe à l'équipe et ça fait 14 ans que je suis au Marathon alors on est entouré de gens qui connaissent leurs dossiers à la perfection et qui ont grandement à coeur l'événement et les coureurs. 

Nous sommes là depuis les tous débuts du Marathon (autrefois le Festival de la Santé, jusqu'au retour de la distance « marathon » en 2003) et avons réalisé chaque édition.  Aussi, depuis 2012, nous sommes avec Competitor Group sous la bannière Rock n'Roll Marathon Series et ceux-ci « transportent Montréal » dans toutes les villes de leur circuit via leur divers événements de course et de triathlon, ce qui augmente la participation en provenance de l'étranger et fait rayonner Montréal au niveau international. 

 

Quels sont les points que vous souhaitez voir s'améliorer?

Cela dépendra des résultats des sondages 2014. Nos actions sont en fonction des demandes des coureurs.  Cependant, je sais d'emblée que le plan de l'expo sera assurément revu en 2015 pour une meilleure fluidité à la remise des chandails. Dans les demandes possibles, je dirais que les coureurs aimeraient un parcours redessiné en fonction des attraits de la Ville, un départ plus tôt et les courses sur 2 jours. Il est toutefois important de mentionner que tout grand changement nécessite une sérieuse révision et analyse de logistique qui, parfois, démontre en bout de ligne que ce n'est pas possible. Du moins, pas dans l'immédiat. Mais les sondages des coureurs sont toujours très constructifs et nous aident à orienter les ajustements de la prochaine édition.

L'année prochaine sera la 25e édition le 20 septembre 2015. Comment comptez-vous souligner cet anniversaire? 

Plusieurs belles idées commencent à émerger – tant de l'équipe de locale que de chez Competitor Group. On aura plus de détails dans les prochains mois

 

Quels ont été les bons coups de 2014?

L'ajustement de l'aire de départ sur le pont avec l'arrivée des coureurs via Longueuil, les 3 vagues de départ pour rendre l'accès plus fluide, la diminution de l'attente dans les corrals, le réajustement du nombre d'installations sanitaires aux départs et la révision de l'aménagement de l'arrivée.  Aussi, soulignons la nouvelle entente avec Tel-Jeunes pour renommer notre 1km le « P'tit marathon Tel-Jeunes ». 

 

Qu'est-ce qui fait le plus la fierté de votre événement?

L'implication et la portée positive au niveau local : non seulement le fait de réussir à faire courir plus de gens à chaque année et ainsi promouvoir l'importance de l'activité physique sur une base régulière mais aussi son implication à différents niveaux locaux.

Nous supportons plusieurs oeuvres caritatives locales (en plus de Tel-Jeunes,  nommons le Fonds Jason, Suicide Action, Fondation de l'institut de Cardiologie de Montréal, Fondation des Maladies du coeur et bien d'autres) en plus de supporter la Fédération québécoise d'athlétisme, Étudiants dans la Course et de remettre à nos bénévoles des prix de remerciement (cette année, nous avons remis, via un tirage au 5 à 7 des bénévoles,  des certificats-cadeaux de tours en hydravion, tours en montgolfière, sorties au spa, sorties-resto, etc). Les bénévoles font un travail exceptionnel et c'est important pour nous de les remercier! Nous avons aussi des bourses pour les 3 écoles qui amènent le plus de bénévoles (1000 $, 500 $, 250 $). L'an dernier, l'école en première place a utilisé le montant pour investir dans le centre de conditionnement physique de l'école, ce qui fut profitable pour l'ensemble de leurs étudiants. Pour nous, c'est une fierté de contribuer à tant de belles initiatives!

 

Que répondez-vous au gens qui disent que le marathon de Montréal n'invite pas « la vraie » élite?

La « vraie » élite c'est très relatif. Nos coureurs locaux font partie de l'élite locale et nous étions tous bien heureux de les voir sur les marches des différents podiums.  Il faut préciser que la visée de Rock n Roll marathon Series est beaucoup plus participative que compétitive. Cela a un impact direct sur la sélection des coureurs en première ligne. Même s'il y a peu de chance que l'on célèbre un nouveau record montréalais sur Marathon dans les années à venir (Kebede Balcha, 1982, 2 h 10:03) – j'aime croire que rien n'est impossible!

Toutes les nouvelles