Fédération Québécoise d'Athlétisme

Accueil > Nouvelles > RICHARD CHOUINARD : 33 ANS À LA BARRE DES 10 KM DE L'UNIVERSITÉ LAVAL

RICHARD CHOUINARD : 33 ANS À LA BARRE DES 10 KM DE L'UNIVERSITÉ LAVAL

RICHARD CHOUINARD : 33 ANS À LA BARRE DES 10 KM DE L'UNIVERSITÉ LAVAL

2014-10-14

Par Josée-Anne Sarazin-Côté

QUÉBEC - Les championnats provinciaux de 10 KM sur route de la FQA, qui avaient lieu dans le cadre du 10 KM de l'Université Laval, ont comme toujours été d'un calibre très relevé. Pas uniquement parce qu'il s'agissait des championnats : cette course en terre du Rouge et Or a toujours bénéficié d'un fort calibre. Aucun hasard là-dedans. Depuis les 33 dernières années, Richard Chouinard était à la tête de l'organisation. On dit bien "était", puisqu'il tire maintenant sa révérence. 

«Après 33 ans, il est temps de passer le flambeau, qui revient d'emblée au club. Je ne quitte pas l'Université Laval, puisque je suis encore professeur de kinésiologie, mais je suis content d'avoir fait 33 ans dans la course à pied, qui a connu une progression assez extraordinaire depuis sept, huit ans», soulignait ce grand homme de la course à pied au Québec, lors d'un entretien avec le journal Le Soleil de Québec.

«Le 10 km a toujours été une course d'excellence, notamment en raison de sa tenue en septembre ou octobre, lorsqu'il ne fait pas trop chaud et que les coureurs sont au sommet de leur condition physique. Le peloton sera aussi relevé que celui de l'an passé, sinon plus», expliquait-il avec fierté. 

En effet, le 10 KM de l'Université Laval a encore une fois connu d'excellentes performances. Chez les hommes, Pier-Olivier Laflamme (Coureur Nordique) a survolé le parcours en moins de 30 minutes, battant son ancien record personnel de 48 secondes! Il a remporté l'épreuve pour une deuxième année consécutive. "À environ 3 km, j'ai décidé que je n'attendrais personne. Je ne voulais pas que ce soit une course serrée où tout se joue sur le sprint. J'avais l'énergie pour faire un bon temps, je me sentais vraiment en forme, alors je suis parti." 

La course pour la deuxième position a été tout aussi enlevante. Maxime Lapierre (CAUL) a bataillé très fort avec Philippe Viau-Dupuis (SHER) tout au long du parcours. C'est ce dernier qui a finalement eu le dessus, franchissant la ligne d'arrivée en 30:34.3. Lapierre a complété le podium avec un chrono de 30:35.2.

Chez les dames, Catherine Cormier a remporté l'épreuve en 35:26.6. Le podium a été complété par Anne-Marie Comeau (36:07.4), de St-Férréol-les-Neiges, qui avait remporté le championnat en 2013, et par Manon Létourneau (37:08.6), du Club d'athlétisme de l'Université Laval.

Richard Chouinard a été athlète en course de fond de 1971 à 1981, entraîneur pour le Rouge et Or de 1981 à 1995, entraîneur d'Odette Lapierre, qu'il a amenée aux Jeux olympiques de Séoul et Barcelone en 1988 et 1992, et il était entraîneur du club de course à pied de l'Université Laval depuis 1995. Également auteur du livre sur la course à pied Guide d'entraînement et de nutrition, il était à la barre du 10 KM de l'Université Laval depuis 33 ans. 

Cette fameuse course ne disparaitra pas, elle reviendra pour une 46e édition l'automne prochain, mais c'est certainement un gros morceau qui vient de partir. Il sera bien intéressant de voir ce que la prochaine génération d'organisateurs nous prépare. 

Pour voir l'entrevue complète de M. Chouinard avec le journal Le Soleil, vous pouvez lire l'article ici. 

Toutes les nouvelles