Fédération Québécoise d'Athlétisme

Accueil > Nouvelles > CHARLES PHILIBERT-THIBOUTOT, ATHLÈTE DU MOIS D'OCTOBRE DE LA FQA

CHARLES PHILIBERT-THIBOUTOT, ATHLÈTE DU MOIS D'OCTOBRE DE LA FQA

CHARLES PHILIBERT-THIBOUTOT, ATHLÈTE DU MOIS D'OCTOBRE DE LA FQA

2014-11-11

Par Josée-Anne Sarazin-Côté

Désolé, une erreur de lien dans notre envoi de l'info-lettre LE RELAIS de décembre vous a dirigé vers la mauvaise page. Le bon lien est à la page suivante: 2015, UNE ANNÉE QUI PROMET!

Impossible de passer sous le silence les incroyables performances de Charles Philibert-Thiboutot dans le dernier mois. Outre son titre provincial en cross-country chez les universitaires et chez les seniors, le coureur de l'Université Laval a pris le 3e rang des championnats canadiens universitaires, a été nommé l'athlète du mois au niveau canadien et surtout, il a été admis sur le programme des brevets d'Athlétisme Canada. 


Charles, quand et comment as-tu appris ta sélection à titre d'athlète du mois au Canada?

J'ai su ma sélection par Jim McDannald, qui s'occupe maintenant des communications et médias sociaux chez Athlétisme Canada. J'étais surpris! Définitivement une belle reconnaissance considérant le niveau des précédents nominés!


Tu as également été admis dans le programme des brevets. Dis-moi ce que ça te fait?

Le carding est vraiment une pièce importante dans le puzzle. Je prépare ma transition de la vie d'étudiant-athlète à celle d'athlète à temps plein. De recevoir ce financement va me permettre de partir du foyer familial, d'avoir les montants nécessaires pour faire des camps d'entraînement l'hiver... Tout ça en me concentrant à 100 % sur le sport. C'est une énorme étape qui s'en vient pour moi.
 

Quels sont tes objectifs pour 2015?

Pour 2015, je veux terminer mon parcours universitaire en beauté aux CIS d'athlétisme en salle. Mais reste que l'objectif principal sera de me rapprocher du standard A olympique au 1500 mètres, à l'été, et de participer aux Jeux Panaméricains et aux Championnats du monde.

 

Retournons aux CIS de cross-country, qui viennent de se dérouler. Raconte-nous comment cela s'est passé.

 
Je suis arrivé à Terre-Neuve et j'étais déterminé à gagner à la manière dure, belles conditions ou pas. J'ai donc insisté à esssayer de briser le pack et de m'échapper, avec plus de trois kilomètres à faire. Après m'être finalement séparé du pack, cependant, nous sommes retombés dans la section où les vents étaient au dessus de 100 km/h de face... Et le pack m'a rattrapé. Cette section était le plus haut point de la ville, alors les vents étaient déchaînés, on y a vraiment goûté, ça n'avait aucun sens! 
 
Après, les gars de Guelph ont travaillé ensemble pour me casser et, avec environ un kilomètre à faire, je n'avais plus le jus pour répondre. C'est donc dire que j'ai fait une erreur stratégique qui m'a couté l'or ou l'argent... Mais je suis tout de même satisfait de la 3e place dans les circonstances!

Toutes les nouvelles