Fédération Québécoise d'Athlétisme

Accueil > Nouvelles > KARINE BELLEAU-BÉLIVEAU CONFIANTE

KARINE BELLEAU-BÉLIVEAU CONFIANTE

KARINE BELLEAU-BÉLIVEAU CONFIANTE

2015-02-02

Par Jim McDannald

MONTRÉAL - Le 800 mètres féminin sera une des épreuves phare du Championnat canadien en salle 2015 Hershey  qui aura lieu du 20 au 22 février, à Montréal et Karine Belleau-Béliveau sera de la partie. Karine a représenté le Canada lors du Championnat du monde 2013 de l'IAAF et des Jeux du Commonwealth de 2014, et est vice-championne nationale à deux reprises au 800 m.  Le 800 m féminin sera une des épreuves affichant le plus de profondeur au Championnat en salle, avec les olympiennes Melissa Bishop, Jessica Smith, ainsi qu'Helen Crofts. 

AC : Comment votre entraînement s'est-il déroulé l'automne dernier et cet hiver?

KBB : Mon entraînement va très bien!  Je viens d'arriver d'un camp d'entraînement de 2 semaines à Austin, au Texas, avec mon groupe d'entraînement, et je suis très satisfaite de l'entraînement que nous avons effectué.  Austin possède des conditions parfaites pour s'entraîner (pas trop froid et pas trop chaud).  Avec des sentiers à côté de la rivière, la piste de 400 m et une vue panoramique de la ville en toile de fond, c'est un endroit fantastique pour s'entraîner.  Austin fut une ville très cool pour la nourriture et le style de vie.  Nous avons bien aimé aller faire des emplettes au marché Whole Foods, ainsi que manger des tacos aux camions de cuisine de rue. 

AC : Vous êtes toujours associée au club Vainqueurs à Montréal mais vous avez récemment déménagé à Guelph pour vous entraîner avec le groupe du Speed River Track Club, sous la gouverne de Dave Scott-Thomas. Pouvez-vous nous parler un peu de cette décision et de la transition? 

KBB : Je crois que ma décision est survenue au bon moment dans ma carrière.  Nous sommes à moins de deux ans de Rio maintenant.  Après la saison 2014, je recherchais un endroit pour m'entraîner qui m'aiderait à atteindre mes buts.  Alors, j'ai décidé l'automne passé d'aller visiter Guelph et de rencontrer l'entraîneur Dave. Après m'être entraîné avec le groupe pendant quelques jours, je savais que je me joignais à une très bonne organisation.  La différence cette année est que je me suis entraînée plus fort, et je sens que mon corps est prêt pour ça. 

AC : Comment évalueriez-vous votre saison 2014?  Et quelles leçons, s'il y en a, avez-vous retenues de l'an passé qui vous aideront dans le futur?

KBB : 2014 fut une grosse année pour moi dans ma vie personnelle. J'ai dû déménager deux fois durant la saison et je n'ai pu me concentrer assez sur mes courses. Malgré le stress des déménagements, je suis très satisfaite de la façon dont j'ai performé. 

J'ai réussi la norme pour les Jeux du Commonwealth (sous 2 :01,50) juste après ma seconde course de la saison.  J'espérais obtenir un record personnel à la réunion d'Occidental College, mais, malheureusement, lors du dernier 100 mètres, j'ai mis le pied sur la lice et je suis presque tombée. 

Je n'ai pas couru jusqu'au Championnat canadien parce que je déménageais.  Terminer deuxième fut une très belle surprise, parce que je n'étais pas très confiante en arrivant.  Les Jeux du Commonwealth furent une autre expérience formidable.  Pour être honnête, j'étais très désappointée de ma course.  J'avais une course tactique formidable, mais quand je suis arrivé dans les derniers 150 m, je n'étais pas assez prête pour demeurer détendue avec l' « effet lactique ».  Quelques courses avant les Jeux du Commonwealth auraient été profitables.   

Pour 2015, je sens que je suis plus organisée à l'entraînement, plus concentrée et confiante.  J'ai un soutien formidable de Speed River, des partenaires d'entraînement supers, et aussi de très bons commanditaires avec Mediagrif, LesPac, Norton Rose, Asics et Presto Lunch! 

AC : Quel rôle la saison en salle joue-t-elle dans votre préparation pour une année qui comprend les Jeux panaméricains et le Championnat du monde? 

KBB : Durant la saison en salle, je me concentre plus sur l'entraînement. J'aime faire quelques courses en salle parce qu'elles m'aident à rester à l'affut mentalement. 

AC : Sur quels éléments spécifiques de votre course ou condition physique vous concentrez vous cet hiver et cette année? 

KBB : Avec mon nouvel entraîneur Dave, je cours beaucoup plus de kilomètres, mais je fais tout de même beaucoup de travail en vitesse.  Parce que je m'entraîne plus qu'avant, je suis concentré sur le temps de récupération en faisant plus d'étirements, en dormant mieux, en mangeant mieux, et en ayant de bonnes sessions de massothérapie. 

AC : Avec le championnat à Montréal, à quoi avez-vous le plus hâte?  Qu'est-ce qui vous manque le plus de Montréal maintenant que vous vous entraînez à Guelph? 

KBB : J'ai bien hâte de revoir ma famille et mes amis. J'ai aussi bien envie d'aller faire un tour sur l'avenue Mont Royal pour prendre un café. 

AC : Quels sont vos buts pour 2015? 

KBB : Mes buts pour 2015 sont de gagner le Championnat canadien, gagner les Jeux panaméricains et être de la finale du Championnat du monde.

Le Championnat canadien en salle Hershey 2015 sert de championnat national pour les athlètes des catégories d'âge jeunesse et junior.  L'événement présente aussi des compétitions comportant des athlètes de l'équipe nationale du Canada dans des épreuves ouvertes.

Toutes les nouvelles