Fédération Québécoise d'Athlétisme

Accueil > Nouvelles > Championnat universitaire: QUATRE MÉDAILLES D'OR POUR LAURENCE BEAUDET

Championnat universitaire: QUATRE MÉDAILLES D'OR POUR LAURENCE BEAUDET

Championnat universitaire: QUATRE MÉDAILLES D'OR POUR LAURENCE BEAUDET

2015-03-02

Par René Roy
Université de Sherbrooke

Sherbrooke - Laurence Beaudet (4 médailles d'or) et Maïté Bouchard (2 médailles d'or et une d'argent) ont pavé la voie au retour en tête du Vert & Or sur la scène de l'athlétisme universitaire féminin provincial, le samedi 28 février et dimanche 1ermars. C'était dans le cadre de l'édition 2015 du Championnat universitaire du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ), qui se tenait au stade intérieur du pavillon Univestrie.

Le Vert & Or a pu reprendre son titre de champion de conférence, concédé chez les femmes au cours des deux dernières saisons, avec une impressionnante récolte de 155 points, loin devant le Rouge et Or (97) et les Martlets de McGill (89). Du côté masculin, les représentants de l'Université Laval ont cependant pu défendre leur titre acquis l'an dernier, avec un cumul de 154 points, soit 29 points de plus que les porte-couleurs de l'UdeS (à 125 points) et le double des Redmen de McGill qui ont fini avec 77 points.

Beaudet (gagnante des finales du 60m, 60m haies et du saut en longueur) et Bouchard (médaillée d'or du 600m et médaillée d'argent du 1000m) ont amassé 33 points à elles seules, en plus de contribuer pour 14 autres lors de premières places du Vert & Or dans les relais 4 x 200m et 4 x 400m. Lors de la finale du saut en longueur, Laurence a d'ailleurs amélioré le record du RSEQ qu'elle détenait depuis le début de l'hiver avec un saut de 6,06 mètres. Elle lorgnera maintenant sur le record de Sport interuniversitaire canadien établi à 6,21m. L'ancienne de l'Université de Montréal a été proclamée l'athlète féminine du championnat, l'athlète féminine par excellence de la saison 2014-2105, de même que l'athlète féminine ayant réalisé les meilleures performances de l'année à la fois dans les concours et sur piste; pour un total de quatre distinctions lors de la remise des honneurs individuels à la conclusion du championnat.

Outre Beaudet et Bouchard, l'équipe féminine d'athlétisme Vert & Or compte plusieurs autres championnes par épreuve, qui seront toutes présentes au prochain Championnat universitaire canadien d'athlétisme à Windsor (Ontario). Il s'agit de Frédérique Djoussou-Lorng (triple saut), Pauline Kaczmarek (saut à la perche), Sonia Chartrand (lancer du poids), de même que les membres du relais 4 x 200m (Laurence Beaudet/Frédérique Djoussou-Lorng/Marianne Myre-Bourgault/Amélie Gélinas-Lafrenière) et du relais 4 x 400 m (Maïté Bouchard, Marianne Myre-Bourgault/Alexia Mahlig/Winona Lefebvre-Castillo).

« Ça s'est vraiment très bien passé pour moi en fin de semaine. Je me sentais bien même si c'est beaucoup d'épreuves en peu de temps. Toutes mes finales se sont bien déroulées et je suis contente d'avoir contribué à gagner la bannière du côté des femmes. On a une belle gang avec du talent, mais aussi un bel esprit d'équipe. Ça regarde bien pour le championnat de SIC », a commenté Laurence Beaudet. Sa talentueuse coéquipière Maïté Bouchard a mérité le titre de recrue féminine.

Le Vert & Or: champion du RSEQ 2014-2015 en athlétisme féminin.
Photo : Yves Longpré/UdeS

Chez les hommes, le Vert & Or n'a pu repartir du pavillon Univestrie avec en main la bannière de champion universitaire provincial, mais il a néanmoins raflé cinq médailles d'or.  Marc-Antoine Lafrenaye-Dugas a obtenu un doublé aux lancers du poids et du marteau avec des jets de 16,71m et 18,80m. Il a d'ailleurs été retenu pour le titre d'athlète masculin ayant réalisé la meilleure performance de la saison dans les concours en 2014-2015. Jean-Gabriel Ferragne-Théorêt (saut en hauteur), Nathanaël Ntonga (triple saut) et Simon Léveillé (60m haies) sont aussi montés sur la plus haute marche du podium. Alexandre Gagné a pour sa part réalisé un record personnel au marteau et obtenu la médaille d'argent, avec un lancer de 18,54m. Simon Léveillé a été un valeureux équipier pour le Vert & Or, prenant part à pas moins de 5 épreuves et méritant 3 médailles.

Pour la dernière fois de sa carrière, l'expérimenté Richard Crevier, pour qui il s'agit du chant du cygne dans une compétition sanctionné du RSEQ, a été choisi l'entraîneur de l'année pour une formation féminine.

« Nous avons connu un championnat remarquable du côté féminin, et cela, avec plusieurs jeunes athlètes qui en était à leur première saison avec nous. Tout cela prouve que notre programme a un bel avenir devant lui. Je suis content pour les filles qui ont pu remettre la main sur la bannière RSEQ. Elles le méritent pleinement. On aura une belle délégation pour le Championnat SIC à Windsor et on maintient notre tradition d'excellence », se réjouissait Richard Crevier, à la fin de son dernier championnat universitaire québécois comme entraîneur actif.

« Nos gars ont aussi donné du fil à retordre au Rouge et Or jusqu'à la fin, même si on ne donnait pas cher de notre peau avant que la compétition commence. J'ai vu beaucoup de caractère et de leadership tout au long de la fin de semaine, ce qui me rend très fier du Vert & Or », a-t-il poursuivi.


LAVAL CONSERVE SON TITRE PROVINCIAL CHEZ LES HOMMES

Par Service des sports de l'Université Laval

 

Le Rouge & Or: champion du RSEQ 2014-2015 en athlétisme masculin.
Photo : Yves Longpré/UdeS


Sherbrooke -
La formation masculine d'athlétisme du Rouge et Or a remporté un second titre consécutif et un quatrième en cinq ans, dimanche, lors du championnat du RSEQ qui se tenait à Sherbrooke.

Les Lavallois ont cumulé 154 points, contre 125 pour le Vert & Or, second mais très coriace. Les positions ont été inversées chez les dames, tandis que Sherbrooke a remporté la bannière grâce à un score de 155 points et le Rouge et Or a terminé deuxième avec 97.

« Le groupe de demi-fond a une fois de plus donné le ton en amassant la très grande majorité des points pour le classement par équipe masculin », a analysé l'entraîneur-chef du Rouge et Or Félix-Antoine Lapointe. « Les athlètes de sprint et de lancers ont également connu un très bon week-end, ce qui fut suffisant pour garantir la victoire par équipe malgré une domination des représentants du Vert & Or dans les épreuves de sauts. »

Chez les dames, le coach lavallois s'est dit tout de même satisfait de la seconde place, vu les circonstances. « La défense du titre acquis l'an dernier s'est avérée difficile en raison de quelques blessures et du manque de profondeur dans certaines épreuves. Sachant que McGill avait également une excellente équipe cette année, c'est relativement satisfaisant d'avoir été en mesure de terminer deuxième », a laissé tomber Lapointe.

« Les résultats des dernières années en athlétisme chez les femmes montrent qu'il y a une certaine parité entre les programme de Laval, McGill et Sherbrooke, car Sherbrooke l'emporte en 2015, Laval l'a emporté en 2014 et McGill en 2013. Le défi sera certainement de construire une équipe solide pour 2016, notamment via le recrutement, pour être en mesure d'aspirer au titre l'an prochain. »

Philibert-Thiboutot au sommet de son art

À son avant-dernière compétition avec l'équipe universitaire du Rouge et Or, Charles Philibert-Thiboutot a une fois de plus été à la hauteur des attentes. Le spécialiste du demi-fond a été nommé athlète masculin par excellence du RSEQ pour la troisième fois en quatre ans, en plus d'avoir réussi la meilleure performance sur piste de l'année au Québec. Ses performances ce week-end lui ont de plus valu le titre d'athlète masculin par excellence du championnat provincial.

« Charles a été plus impressionnant que jamais! Il a réellement été la bougie d'allumage de l'équipe et il a montré l'exemple à ses coéquipiers en cumulant les victoires individuelles de brillante façon. Il a prouvé qu'il est à son meilleur niveau de forme en carrière, et c'est très prometteur pour le championnat national », a commenté Félix-Antoine Lapointe à propos de l'un des meilleurs à avoir enfilé le maillot rouge et or.

Philibert-Thiboutot a décroché trois médailles d'or, soit sur les distances de 600, 1000 et 1500 mètres. Le seul titre à lui avoir échappé est celui du 3000 m, où il a terminé second derrière son coéquipier Alexis Lavoie-Gilbert.

Les Lavallois ont balayé trois podiums lors de la compétition, soit sur 1000 mètres (Philibert-Thiboutot, Nicolas Morin, Jean-Daniel Labranche), sur 1500 m (Philibert-Thiboutot, Morin, Antoine Thibeault) et sur 3000 m (Lavoie-Gilbert, Philibert-Thiboutot, Morin).

« Nicolas Morin a lui aussi grandement contribué à la victoire par équipe. Il en est seulement à sa deuxième année d'admissibilité et il obtient des résultats similaires à ce que faisait Charles au même âge. Il sera définitivement un des athlètes qui pourra prendre la relève », a souligné l'entraîneur lavallois.

Le sprinteur Dominic Allard a de son côté mis la main sur l'or au 60m pour une troisième année de suite à ce championnat en vertu d'un temps de 6,86 secondes, un centième plus lent que le record du club qui lui appartient déjà.

Le lanceur Simon Beaulieu a pris la seconde position au lancer du poids avec un jet de 16,01 m. Celui qui avait brisé la marque d'équipe plus tôt cette saison avec un lancer de 16,02 m a été choisi recrue de l'année du RSEQ.

Les autres médaillés du Rouge et Or incluent Vincent Duguay (argent, 600 m et bronze, 300 m), Gabriel El Hanbli (argent, 60 m haies), Alexandro Allison-Abaunza (bronze, 60 m haies et bronze, triple saut), Philippe Jean (bronze, marteau), ainsi que les relais 4 x 800 m (or), 4 x 200 m (argent) et 4 x 400 m (argent).

Pour la performance globale de son équipe, Félix-Antoine Lapointe s'est mérité le titre d'entraîneur de l'année côté masculin.

Il s'agissait de la dernière compétition provinciale pour trois piliers du Rouge et Or, soit Charles Philibert-Thiboutot, Alexandro Allison Abaunza et Philippe Jean, que l'entraîneur souhaitait remercier. « Ils ont été des artisans du succès du Rouge & Or et c'est en grande partie grâce à eux si nous sommes maintenant reconnus comme une puissance sur la scène provinciale et même nationale. Ils étaient à leur première année en 2011 lors de la première victoire provinciale de Laval en 20 ans et ils ont permis à l'équipe de remporter quatre titres en cinq ans. Il s'agit définitivement de trois athlètes d'impact dont nous allons nous ennuyer l'an prochain », a avoué Lapointe.

Côté brille

Chez les femmes, Laurence Côté, elle aussi à sa dernière compétition provinciale avec le Rouge et Or, a terminé sa carrière universitaire en beauté. Pour la troisième année de suite, celle-ci a remporté l'épreuve de 1000 mètres, en plus de finir deuxième sur 600 m. Elle a également contribué à la victoire lavalloise du relais 4 x 800 m et de la troisième place du relais 4 x 400 m.

« Laurence a réécrit le livre des records du Rouge et Or en abaissant les marques d'équipe de plusieurs secondes sur 600 m, 1000 m, 4 x 400 m et 4 x 800 m lors de son passage avec nous. Celle qui occupe le poste de capitaine d'équipe a toujours su bien jouer son rôle de leader avec l'équipe et elle va définitivement nous manquer dans la prochaine année », a soutenu Félix-Antoine Lapointe.

Marie-Colombe St-Pierre a de son côté décroché la victoire du 300 m, alors que Frédérique Latraverse a fait de même sur 3000 m. Cette dernière faisait aussi partie du relais victorieux au 4 x 800 mètres, en plus de décrocher le bronze au 1500 m, derrière sa coéquipière Marguerite Plante-Dubé. Plante-Dubé, avec un chrono de 4:36.20, établissait ainsi une nouvelle marque d'équipe sur cette distance, record qui appartenait autrefois à Laurence Côté.

Carla Léon-Martineau grimpait aussi sur la plus haute marche du podium au saut en hauteur. Sophie Desjardins et Rose Dumas-Allard réalisaient pour leur part le doublé au lancer du marteau.

Du 12 au 14 mars, la délégation lavalloise participera au Championnat de Sport interuniversitaire canadien à Windsor, en Ontario. Les meilleurs résultats du Rouge et Or à cette compétition sont une 6e place pour les hommes (2005) et une 11e position chez les femmes (2007).

Toutes les nouvelles