Fédération Québécoise d'Athlétisme

Accueil > Nouvelles > AUDREY JEAN-BAPTISTE, ATHLÈTE DU MOIS DE FÉVRIER DE LA FQA

AUDREY JEAN-BAPTISTE, ATHLÈTE DU MOIS DE FÉVRIER DE LA FQA

AUDREY JEAN-BAPTISTE, ATHLÈTE DU MOIS DE FÉVRIER DE LA FQA

2015-03-04

Par Laurent Godbout

MONTRÉAL -  La montréalaise Audrey Jean-Baptiste a franchi un nouvel échelon vers le niveau international. Samedi le 28 février, sur la piste de l'Armory à New York, l'athlète de 23 ans remportait le championnat de la conférence universitaire The American Conference au 400 mètres, brisant pour la première fois la barrière des 53 secondes. Avec ce nouveau record personnel de 52.82 sec., son meilleur temps en salle surpasse maintenant son meilleur temps en plein air. De plus, Jean-Baptiste améliorait le record provincial senior en salle (52.93), détenue par Rosey Edeh depuis 1994.

Quand on connaît la feuille de route de Rosey Edeh, on peut maintenant considérer Audrey Jean-Baptiste comme une sérieuse candidate à une sélection olympique en 2016. Vice-championne canadienne et membre de l'équipe canadienne aux Jeux du Commonwealth à Glasgow en 2014, Audrey complète cette année sa dernière année à l'université de Tulsa en Oklahoma.

Au cours des semaines précédentes, Audrey avait déjà réaliisé de belles performances, avec des chronos de 53.39, 53.40 et 53.59. Voilà qui laisse présager de belles choses pour l'été 2015.

La nouvelle détentrice du record québécois a été nommée Athlète par excellence du mois de février par la FQA et nous l'avons joint pour lui poser quelques questions.

Q: Audrey, toutes nos félicitations! Est-ce que tu savais que tu avais battu le record de Rosey Edeh?

R: Quand j'ai fini la course, je me doutais que c'était rapide, mais je ne savais pas que c'était le record du Québec. Ma mère est venue me voir courir et après la course, nous étions assises dans les estrades et on s'est demandé si c'était près du record québécois. Je ne savais pas quel était le record. J'ai appris que j'avais battu le record quand j'ai reçu un Tweet!

Q: Ton meilleur temps en salle est maintenant meilleur que ton PB en plein air. Es-tu étonnée d'obtenir de si bons résultats?

R: Je ne suis pas vraiment étonnée. Je savais que nous avions fait des bons entraînements l'automne dernier. J'ai travaillé très fort tout l'automne. Depuis le début de la saison intérieure, je faisais des bons temps et je pensais que ça allait débloquer bientôt. Le 400 mètres en salle est selon moi plus avantageux pour les filles plus rapides au 200 mètres. Pour moi, un aussi bon temps, c'est encourageant.

Q: L'été dernier, tu avais été appelée au dernier moment pour aller aux Jeux du Commonwealth. Qu'as-tu retenue de cette expérience?

R: Même appelée comme ça à la dernière minute, j'ai eu une bonne expérience aux Commonwealth. J'ai compris en revenant que je pouvais être encore meilleure. J'en voulais plus et je voulais être capable de compétitionner à un plus haut niveau. Ça m'a donné une grande motivation pour l'entraînement d'automne. Je me suis rendue en demi-finale et nous avons fini 5e en finale du relais 4 x 400 mètres. Je suis revenue de Glasgow avec des pensées très positives.

Q: Quels sont tes objectifs pour l'année 2015?

R: À court terme, je suis rentrée de justesse pour les championnats en salle NCAA dans quelques jours en Arkansas. Je veux croire en moi et y courir le plus vite possible. Les qualifications vont être très rapides et certaines filles vont partir dans les 23 secondes au 200 mètres. J'espère me rendre parmi les huit premières. Pour l'été, nous allons reprendre les bases à l'entraînement et j'aurai quelques compétitions de relais au printemps. Mon objectif est de faire les équipes canadiennes pour les Jeux panaméricains et les championnats du monde. Le standard des mondiaux est 52.00 et je vais travailler pour y arriver. Le travail sera encore un bon mélange de vitesse pour faire un bon premier 200 mètres et en endurance pour bien finir mes courses.

On surveillera Audrey de près au cours des prochains mois.

Toutes les nouvelles