Fédération Québécoise d'Athlétisme

Accueil > Nouvelles > ET VIVE LA CALIFORNIE!

ET VIVE LA CALIFORNIE!

ET VIVE LA CALIFORNIE!

2015-04-15

Par Laurent Godbout

Walnut, Californie - Si la ruée vers l'or attirait au 19e siècle des milliers d'aventuriers vers la Californie, les athlètes québécois du 21e siècle sont plutôt attirés par des conditions atmosphériques plus propices à la performance et des compétitions printanières de haut niveau. Au cours du dernier weekend, une quarantaine d'acthlètes de chez nous ont choisi la banlieue de Los Angeles pour débuter la saison en plein air et prendre les devants sur le printemps toujours tardif du Québec.

Une vingtaine d'entre eux étaient à Walnut, sur le campus du Mount San Antonio College, pour les prestigieux Mt SAC Relays. Cette compétition qui existe depuis 57 ans rassemble plus de 1500 athlètes des écoles secondaires, des collèges, universités et des clubs non seulement de la Californie, mais également de nombreux états américains et de pays comme le Brésil, le Mexique, le Japon, le Canada et plusieurs pays d'Amérique centrale et des Caraïbes. Sans compter quelques européens qui intègrent la compétition à leur camp d'entraînement.

Mt SAC, quantité et qualité

À Mt SAC, on retrouve quantité et qualité dans une même compétition. Le jeudi soir, des vagues de 3000 mètres steeple et de 10 000 mètres se suivent et sont courues dans des conditions plus qu'idéales. C'est dans ce contexte qu'Alexis Gilbert-Lavoie, du CAUL, profitait de la situation pour enregistrer un gros record personnel au 10 000 mètres. Le coureur de Québec, âgé de 23 ans, bouclait les 25 tours de piste en 30:09.02, retranchant 35 secondes à sa marque personnelle précédente (30:44.83 en 2014). Dans une vague de 36 coureurs, Lavoie-Gilbert atteignait les 5 km en 15:12 pour terminer la deuxième moitié de course en 14:57.

Malade immédiatement après sa course, Lavoie-Gilbert n'en était pas moins fier d'être maintenant à quelques foulées des 30 minutes.Les résultats d'ensemble de ces courses sont révélateurs. Dans la même soirée, 29 coureurs ont couru sous les 30 minutes chez les hommes et 23 femmes sous les 35 minutes.

Le lendemain, au tour d'Antoine Thibeault, du club Zénix de la Mauricie, de prendre avantage d'un bon peloton et d'une température favorable au 5000 mètres. Thibeault excellait avec un chrono de 14:09.91, son meilleur à vie en plein air. Après des passages de 2:53 au 1er kilomètre et 8:31 au 3e kilomètre, l'athlète âgé de 21 ans, qui avait couru la distance en 14:05.10 en salle à Boston cet hiver, était à la remorque du second peloton lorsque les meneurs ont accéléré entre le 3e et le 4e kilomètre.

«Je n'aurai pas dû rester derrière, expliquait Antoine après la course. J'aurai été dans la course si j'étais demeuré plus en milieu de peloton.»  Thibeault s'est bien défendu pour terminer le dernier kilomètre en 2:42.

Plus tôt dans la journée à MtSAC, on a vu la junior Katherine Surin, qui porte les couleurs de l'université du Nevada depuis septembre dernier, remporter sa vague de 400 mètres en 54.36, un autre record personnel. Dans les blocs au couloir 7, Surin ne s'est pas laissée impressionner par le dépassement rapide d'une concurrente à sa gauche peu avant la mi-course. Après un virage où elle maintenait sa position, elle courait une bonne ligne droite pour remporter la vague. Malgré la fatigue, elle récupérait suffisamment bien pour courir un 200 mètres environ deux heures plus tard, avec un chrono de 24.23 sec. Sans ce vent favorable de 2,7 m/s, Surin aurait récolté un autre record personnel.

Tôt le matin, Joanie Roy, du Club d'Athlétisme Coureur Nordique, entamait la saison au 1500 mètres. Roy, qui espère atteindre d'ici le 18 mai le standard de 4:18.00 pour avoir une chance de sélection en vue des Jeux mondiaux universitaires FISU, terminait 3e de la compétition en 4:23.53. «J'espérais courir plus vite pour débuter la saison, mais je suis quand même satisfaite pour cette première», disait l'étudiante en médecine de l'UdeM. Dans la deuxième vague, Laurence Côté, du CA Université Laval, était très heureuse d'abaisser son record personnel à 4:25.43. Côté a connu une bonne fin de course, remontant quelques concurrentes dans le dernier 300 mètres.

Plusieurs autres athlètes du Québec ont pris part à la compétition à Mt SAC. Simon Léveillé (SHER) 15.04 (0,7) au 110 mètres haies, Laurence Beaudet (SHER), 14.01 (0,1) au 100 mètres haies, Marc-Antoine Rouleau (CAVD) 3:50.37 au 1500 mètres, Sonia Chartrand (SHER) 45,34 mètres au javelot, Alex Porlier-Langlois (SHER), portant les couleurs de l'Université d'Hawaii, remportait le lancer du poids avec 15,59 mètres.

Résultats Mt SAC Relays

Pas de «petites» compétitions

L'athlétisme semble connaître une croissance soutenue et les organisateurs californiens de compétitions doivent composer avec des horaires chargés. Même si le niveau varie d'une compétition à l'autre, il n'y a pas de «petites» compétitions. Pour ne citer que l'exemple du Bryan Clay Invite à l'université Azusa Pacific, qui avait lieu en même temps que le Mt SAC, on retrouvait plusieurs épreuves comptant plus de 120 participants.

C'est dans ce contexte que la junior Magali Roche (PLUS) remportait la compétition avec un record personnel de 6,12 mètres (0,0), réalisé à son troisième essai. Roche s'est approchée à 14 cm du record provincial junior détenu par Carole Galloway depuis 1983! Comme elle est en première année chez les juniors, il se pourrait bien qu'on la voit améliorer cette marque.

Les coureurs du Québec ont aussi été gourmands en records personnels. Dans la même soirée au Clay Invite, Nicolas Morin (3:48.31), Jean-Daniel Labranche (3:50.18) et Benjamin Raymond (3:51.41) ont récolté des PB, tandis qu'Alex Bussières venait tout près avec un 1500 mètres en 3:51.27. Jean-Samuel Lapointe (CAUL) a aussi couru un meilleur temps au 5000 mètres (14:41.06). Au cours de la même soirée, Guillaume Ouellet, qui court en catégorie T13 (handicap visuel), améliorait le record canadien de la catégorie en 14:55.16.

Toujours au Clay Invite, la junior Jaymie O'Connor (ATIC) courait le 100 mètres haies en 14.71 (1,6) et Jorden Savoury (CSLS) obtenait record personnel au 200 mètres en 25.03 (0,6). Le junior Patrick Hanna (ATIC) prenait le 3e rang au triple saut avec un bond de 14,90 mètres (0,4).

Résultats Bryan Clay Invite

CAL State LA Twilight

Les athlètes du Québec ont également participé à une autre compétition, tenue sur la piste de l'université CAL State de Los Angeles.

En après-midi, notre athlète du mois de mars Laurence Beaudet, du club d'athlétisme de Sherbrooke, franchissait 6,13 mètres (+1,0) au saut en longueur. Cet excellent résultat, à deux centimètres du standard des Jeux mondiaux universitaires FISU, est d'excellent augure en début de saison. Beaudet espère réaliser ce standard d'ici la fin de son séjour en Californie. Cette compétition, la première du voyage pour plusieurs athlètes, devait en principe être la plus petite. Mais avec au delà de 500 athlètes...

Alex Porlier-Langlois a également bien fait avec un jet de 50,66 mètres au disque et a tenté pour la première fois de lancer le marteau en compétition, projetant l'engin à 44,10 mètres. Pas mal pour une première.

Résultats CAL State LA Twilight

Le Beach Invitational

Contrairement à ce que le nom de la compétition pourrait signifier, il n'y avait pas de plage aux alentours du stade pour le Beach Invitational. Le stade de l'université de Californie à Long Beach étant toujours en rénovation, la compétition était tenue au stade du Cerritos College à Norwalk. Encore une fois, plusieurs athlètes du Québec étaient présents.

Bien qu'on en soit si tôt en saison, il était étonnant de voir plusieurs athlètes réaliser encore une fois des records personnels. Au 800 mètres notamment, alors qu'on a vu Alex Bussières terminer 8e et avant-dernier de sa vague avec un record personnel de 1:50.31. Nicolas Morin (CAUL) y allait également d'un effort remarquable dans les derniers 200 mètres pour stopper le chrono à 1:51.07. Du côté féminin, Laurence Côté poursuivait sur sa lanée de l'avant-veille et remportait sa vague avec un PB de 2:08.40.

Au 110 mètres haies, Simon Léveillé semble retrouver de bonnes sensations et le bon rythme, alors qu'il enregistrait un temps de 14.62 (2,5). Blessé plus souvent qu'à son tour, Léveillé pense encore pouvoir accéder au standard de 14.00 sec. des Jeux FISU.

Dans les lancers, Arianne Dubois, du CA Dynamique de Laval, était bien contente d'ouvrir la saison avec un record personnel de 48,49 mètres au marteau. À cela, elle ajoutait un jet de 42,26 mètres au disque. Du côté masculin, Arrivé la veille, Marc-Antoine Lafrenaye-Dugas (SHER) y allait d'un bon lancer de 54,67 mètres mais cela n'a pas suffit pour accéder à la ronde finale.

Résultats du Beach Invitational

Toutes les nouvelles