Fédération Québécoise d'Athlétisme

Accueil > Nouvelles > MO AHMED EN FINALE, HYACINTHE ET CINQ AUTRES CANADIENS EN DEMI-FINALES À PÉKIN

MO AHMED EN FINALE, HYACINTHE ET CINQ AUTRES CANADIENS EN DEMI-FINALES À PÉKIN

MO AHMED EN FINALE, HYACINTHE ET CINQ AUTRES CANADIENS EN DEMI-FINALES À PÉKIN

2015-08-26

Source: Athlétisme Canada

Pékin - Le Canada a connu une bonne journée sur la piste lors de la 5e journée des championnats du monde de l'IAAF. En demi-fond, Mohammed Ahmed, de St. Catharines, Ont., initialement disqualifié, passait à la finale du 5000 mètres masculin. Fiona Benson, de Dawson Creek, C-B., et Melissa Bishop, d' Eganville, Ont., ont également réussi à se qualifier pour les demi-finales du 800 mètres feminine. Jonathan Cabral, un athlète né à Péribonka mais qui a grandi en Californie, et Sekou Kaba, d'Ottawa, Ont., se sont qualifiés pour les demi-finales du 110 mètres haies. Kimberley Hyacinthe, de Terrebonne, Qc., et Khamica Bingham, de Brampton, Ont., passent également en demi-finales du 200 mètres féminin.

Mohammed Ahmed a couru une excellente course pour terminer 3ème de la deuxième vague du 5000 mètres, avec un chrono de 13:19.58, son meilleur temps de l'année jusqu'à maintenant. Après la course, Ahmed est passé de la joie à l'inquiétude puisque les résultats initialement affichés montraient qu'il était qualifié automatiquement au rang pour ensuite être modifiés et annoncer sa disqualification. Les officiels l'avaient disqualifié en vertu du règlement 163,2 de l'IAAF pour avoir poussé, obstrué ou bousculé un concurrent.  Athlétisme Canada a logé un protêt qui a été retenu et Ahmed fut réintégré. «Il y avait beaucoup de bousculade au début de la course et j'ai tenté de demeurer hors de tout ça. Je suis resté derrière le peloton pour la plupart du temps, cherchant une ouverture et naviguant dans cette circulation. Je suis un des cinq qualifiés automatiques et je suis bien content car il y avait beaucoup de bousculade. Je me sentais très bien pendant la course.»  Sur sa participation à la finale, il ajoute, «J'espère être aussi compétitif que possible, mettre mon nez dans l'action et voir ce qui adviendra.» Le meilleur résultat au 5000 mètres des championnats du monde pour un athlète canadien est toujours la 15e place de Carey Nelson, en 1987.

Cam Levins, de Black Creek, C-B., terminait 9ème dans la première vague du 5000 mètres en 13:48.72 et ne passe pas à la finale. «Je suis bien, j'ai eu un problème au cours des six dernières semaines, et j'ai essayé de limiter les dégats tout en continuant et à faire du mieux que je pouvais. J'ai manqué de faire certaines choses à l'entraînement, et je n'étais donc pas assez en forme. Je me sentais bien, à mon mieux depuis un certain temps, mais quand tu manques des entraînements, cela finit par te rattraper. Ç'a été une chose à la suite de l'autre, les côtes et la cheville. Aujourd'hui, je me sentais mieux qu'au 10 000 mètres, mais c'était le mieux que je pouvais faire et je n'étais pas aussi prêt que j'aurais dû l'être. J'étais en baisse de forme depuis ma chute aux championnats nationaux.»

Brendon Rodney, de Brampton, Ont., terminait huitième de la première demi-finale du 200 mètres masculin en 20.46. «Ça ne s'est pas déroulé comme j'aurais voulu. J'ai fait une longue saison; les NCAA, les championnats canadiens et les Jeux panaméricains. Je ne suis pas fâché, je me suis amélioré. Maintenant, je dois continuer, je suis prêt à courir le relais, c'est toujours plaisant.» 

Fiona Benson a pris la deuxième position de la troisième vague du 800 mètres féminin pour se qualifier automatiquement vers la ronde des demi-finales avec un chrono de 2 :00.53. «C'était chaud et humide sur la piste, et c'était ma première compétition internationale au 800 mètres. Je suis simplement heureuse d'être passée au travers. Jamais je n'aurais pensé aller en demi-finale dans un championnat du monde.»

Melissa Bishop est aussi passée aux demi-finales du 800 mètres féminin. Elle a remporté la sixième vague en 2:00.23.  «J'étais à l'aise. Le but était de terminer parmi les trois premières. Je ne voulais pas me qualifier au temps. Je voulais être parmi les 3 premières. C'est pourquoi je me suis glissée entre les deux filles. Je voulais être certaine d'obtenir une place, je ne savais pas qui venait de l'arrière. Mon entraîneur (Dennis Fairall) m'a dit de simplement courir ma course. Il avait confiance en moi. Il m'a dit que tout se déroulerait bien. Ce fut vraiment difficile au début de l'année avec deux blessures majeures. Je suis reconnaissante d'être ici, d'être en forme et forte. On prend souvent ça pour acquis. Nous travaillons si fort pour arriver ici, c'est formidable de passer à la ronde suivante. » 

Jonathan Cabral a terminé quatrième de la 3e vague du 110 mètre haies, en 13.55, pour passer aux demi-finales. « Le plan pour les demi-finales est le même, y aller pour essayer de continuer mon chemin. Je dois travailler sur mon départ, et ne pas accrocher les haies. Ce ne fut pas ma meilleure course, départ horrible et un peu bâclé au milieu de la course. Heureusement, j'ai réussi à récupérer et reprendre du terrain à la fin. »

Sekou Kaba s'est classé quatrième de la 5e vague, en 13.46, passant aussi aux demi-finales du 110 mètres haies. « Je suis content. Je suis venu avec l'esprit tranquille, dans le but de faire ce qu'il fallait pour continuer mon chemin. C'est exactement ce que j'ai fait. Pas de nervosité avant la course, je n'en ai jamais. Nous sommes ici pour concourir, et nous devons donc concourir. Le but à la prochaine ronde est le même, faire ce qu'il faut pour continuer. »

La québécoise Kimberley Hyacinthe a réussi un temps de 23.03 dans la troisième vague du 200 mètres féminin, bon pour une troisième place et une qualification automatique pour les demi-finales. «Je savais que je devais me classer parmi les trois premières. Je ne voulais pas dépenser trop d'énergie, mais je tenais à m'assurer d'une place. L'équipe est très positive, beaucoup de belles performances. Ça vous pousse à y aller et faire partie de cela. » 

Khamica Bingham accède aux demi-finales du 200 mètres, grâce à un temps de 22.90 dans la série 4. « Mon but est de me rendre en finale. J'étais très près de mon record personnel en courant dans le couloir 9. J'ai fait ce que je devais faire pour me qualifier. Je vise un record personnel au cours de la prochaine ronde. » 

Crystal Emmanuel, de Pickering, Ont., a terminé quatrième de la 5e vague du 200 mètres, en 23.22. Crystal ne s'est pas qualifiée pour les demi-finales. « Je suis venue pour faire du mieux possible. Je suis un peu désappointée. J'espère que le temps sera assez rapide pour passer aux demi-finales (il ne le fut pas). »

Sultana Frizell, de Perth, Ont., a terminé 13ème de la qualification féminine du lancer du marteau, avec un meilleur lancer de 69,66 mètres, ratant la finale par seulement 13 centimètres.

 

Aperçu du jour 6 

21 h 40 (Mercredi, 26 août) – 5000 m féminin - Séries
Nicole Sifuentes, Winnipeg, MB

22 h 20 (Mercredi, 26 août) – Saut en longueur féminin - Qualification
Christabel Nettey, Surrey, BC

22 h 35 (Mercredi, 26 août) – 1500 m masculin - Séries
Charles Philibert-Thiboutot, Québec, QC

23 h 15 (Mercredi, 26 août) – 100 m haies - Séries
Phylicia George, Markham, ON
Nikkita Holder, Pickering, ON

7 h 05 (Jeudi, 27 août) – 110 m haies masculin – Demi-finales
Jonathan Cabral, Péribonka, QC
Sekou Kaba, Ottawa, ON

7 h 35 (Jeudi, 27 août) – 200 m féminin – Demi-finales
Kimberley Hyacinthe, Terrebonne, QC
Khamica Bingham, Brampton, ON

8 h 05 (Jeudi, 27 août) – 800 m féminin – Demi-finales
Fiona Benson, Dawson Creek, BC
Melissa Bishop, Eganville, ON

Toutes les nouvelles