Fédération Québécoise d'Athlétisme

Accueil > Nouvelles > DEREK DROUIN AJOUTE L'OR À LA RÉCOLTE RECORD DU CANADA À PEKIN

DEREK DROUIN AJOUTE L'OR À LA RÉCOLTE RECORD DU CANADA À PEKIN

DEREK DROUIN AJOUTE L'OR À LA RÉCOLTE RECORD DU CANADA À PEKIN

2015-08-30

Par Laurent Godbout

Pékin - Après des médailles de bronze à Londres en 2012 et Moscou en 2013, Derek Drouin, de Corunna, Ont., remportait l'or tant convoité au saut en hauteur, ajoutant une huitième médaille à la récolte record du Canada aux championnats du monde de l'IAAF à Pékin. Cette médaille d'or, la deuxième du Canada à ces championnats, est venue au terme d'un barrage excitant.

L'Ukrainien Bohdan Bondarenko, le Chinois Guowei Zhang et Drouin avaient tous raté leurs trois essais à 2,36 mètres.

Il fallait donc briser cette triple égalité. Les trois athlètes ont d'abord raté un 4e essai à 2,36 mètres. La barre fut alors redescendue à 2,34 mètres et Drouin franchissait celle-ci au premier essai. Les échecs consécutifs des deux autres ont donc confirmé le titre mondial pour le Canadien de 25 ans.

«C'est devenu plus excitant que je ne l'espérais», a déclaré Drouin. «Heureusement, certains sauteurs n'ont pas sauté aussi haut que je le prévoyais et ça m'a donné quelques chances de plus.»

Sauter contre Guowei Zhang était d'autant plus difficile que la foule était très bruyante pour chaque tentative de l'athlète chinois. Drouin a dit qu'il a été favorisé du fait qu'il ne sautait pas immédiatement après Zhang et que d'autres d'autres devaient le faire dans l'intervalle. «Cela pouvait certainement être un peu décourageant, mais j'ai été capable de me nourrir de l'énergie de la foule».

Pendant cette finale enlevante, l'équipe canadienne du 4 x 400 mètres féminin terminait au 8e rang d'une course spectaculaire remportée par la Jamaïque devant les États-Unis. Le quatuor canadien, formé par Carline Muir, Aiyanna Stiverne, Sage Watson et Audrey Jean-Baptiste, s'est défendu du mieux possible avec un chrono de 3:27.69. Le Canada s'était qualifié la veille en 3:26.14. Ce 8e rang mérite d'être souligné, mais le Canada peut faire mieux. Les quatre athlètes de ce relais devront être toutes à leur sommet de forme en même temps pour espérer améliorer ce rang à Rio en 2016.

En finale du lancer du javelot féminin, Elizabeth Gleadle, de Surrey, C-B., réussissait un tir de 59,82 mètres à son 2e essai. Cette performance ne lui permettait pas de concourir parmi les huit meilleures après les trois premiers essais et Gleadle terminait la compétition au 11e rang.

Le Canada termine ces championnats du monde au 7e rang du tableau des médailles, à égalité avec l'Allemagne. Le Kenya est au sommet du tableau avec 16 médailles, dont sept d'or. Les États-Unis ont remporté 17 médailles, mais moins de médailles d'or, avec cinq.

Citations: Athlétisme Canada

 

Toutes les nouvelles