Fédération Québécoise d'Athlétisme

Accueil > Nouvelles > LE COMITÉ DES RECORDS HOMOLOGUE 34 RECORDS ET MPQ

LE COMITÉ DES RECORDS HOMOLOGUE 34 RECORDS ET MPQ

LE COMITÉ DES RECORDS HOMOLOGUE 34 RECORDS ET MPQ

2015-10-16

Par Denis Poulet
Responsable, Comité des records  

Montréal (15 octobre 2015) - À sa réunion du 29 septembre, le Comité des records de la FQA a homologué 34 records et MPQ pour la saison en plein air 2015. Impressionnant? Oui et non. Oui parce qu'un pareil nombre témoigne de la santé de notre athlétisme, non parce que c'est sensiblement le même résultat qu'en 2014 (30). En réalité, c'est un peu moins cette année parce que, pour la première fois, le Comité a homologué plus d'une marque dans une même épreuve, alors que précédemment seule la dernière marque (la plus élevée) était considérée. Six athlètes ont amélioré un record à deux reprises dans une même épreuve cet été, ce qui ramènerait notre bilan à 28 si on voulait faire une comparaison juste.

Les Championnats canadiens de la Légion, disputés à Sainte-Thérèse les 7, 8 et 9 août, ont donné lieu à une avalanche de records du Québec, probablement sans précédent. Quinze marques y ont été établies, dont 13 par nos filles. À Langley, il y avait eu 7 records du Québec en 2014 et 5 en 2013. Trois des records de Sainte-Thérèse ont été réalisés dans des relais.

Avec 23 des nouvelles marques, les filles tiennent le haut du pavé. Nos cadettes se sont particulièrement démarquées avec 8 records.

La plus ancienne marque battue a été celle du mille de Dave Hill (photo), qui remontait au 26 août 1977. Charles Philibert-Thiboutot (CAUL) l'a surpassée quand il a réalisé 3:54,52 le 11 juin aux Bislett Games d'Oslo, en Norvège, dans une compétition de la Diamond League. C'était 1,38 seconde de mieux que la performance de Hill. Charles a par ailleurs éclipsé le record d'Olivier Collin au 1500 m (2010) en inscrivant un chrono de 3:34,23 le 17 juillet à Monaco, encore en Diamond League.

Un autre vieux record battu fut celui du 200 m chez les cadettes par Carol-Ann Leslie en 1980. En fait, Deondra Green (KMLS) a réussi l'exploit deux fois, le 30 mai à Saint-Laurent et le 9 août à Sainte-Thérèse, mais seule la seconde marque (24,36) a été homologuée, le Comité n'ayant pas reçu de demande pour la première performance. L'écart entre le nouveau record et l'ancien est remarquable : 32 centièmes!

Deux autres prestations méritent d'être soulignées. Celles de l'Équipe du Québec féminine au relais 4 x 400 m chez les juniors et d'Audrey Jean-Baptiste (PFMX) au 400 m senior. Dans le premier cas, le quatuor composé de Jorden Savoury (CSLS), Audrey Jackson (CARS), Claudie Leclerc (COCH) et Katherine Surin (COCH) a battu par 3,25 secondes le record qu'une autre Équipe du Québec avait établi en 1987 à Edmonton. C'est donc au même endroit, aux Championnats canadiens juniors, que, 28 ans plus tard, notre quatuor a fait mieux, portant le record à 3:46,31.

Dans le second cas, Audrey Jean-Baptiste a effacé de la liste des records seniors celui de Rosey Edeh en 1992 à Padoue, Italie (52,38). Audrey a réussi sa prouesse tôt en saison, le 17 mai, en finale des Championnats de la Conférence athlétique américaine (NCAA) à Storrs, au Connecticut. Elle s'est classée 4e de la course en 51,93, un chrono qu'elle n'a pu cependant améliorer dans les compétions majeures ultérieures. Que Rosey Edeh se console, son record du Québec (et record canadien) du 400 m haies (54,39 aux JO d'Atlanta en 1996) reste hors de portée!

Liste des records féminins homologués

Liste des records et MPQ masculins homologués

 

Exigences resserrées

Six records ont fait l'objet d'âpres discussions à la réunion du Comité. Il s'agit de records en demi-fond réalisés dans des conditions douteuses, du fait d'une insuffisance du nombre de commissaires postés à des endroits stratégiques pour bien juger que les performances sont accomplies selon toutes les règles.

Le Comité comprend que les organisateurs de compétitions puissent ne pas disposer de toutes les ressources nécessaires, mais la crédibilité des records tient à l'application stricte des règles qui régissent les performances. Et cela comprend notamment la vigilance d'officiels dans les courbes des pistes et, dans les épreuves de haies, à chaque haie.

L'arbitre qui atteste sur un formulaire d'homologation que « les renseignements sur la performance sont exacts et que la performance a été réalisée selon les règles » doit s'assurer que les officiels avaient les qualifications requises et qu'il y en avait suffisamment, postés aux bons endroits, pour déceler toute irrégularité.

Le Comité tient à faire savoir que, à l'avenir, des records ou des MPQ pourraient ne pas être homologués en cas de lacune à ce chapitre. Et les organisateurs de compétitions feraient mieux de prévenir entraîneurs et athlètes que des records pourraient ne pas être homologués s'il n'y a pas suffisamment d'officiels qualifiés.

Le Comité a adopté des dispositions resserrant les exigences. Sur les formulaires de demande d'homologation, les signatures du starter et de l'opérateur de photo-finish seront désormais requises s'il s'agit d'une course, et la signature du juge en chef s'il s'agit d'un concours. En plus de la signature et de l'attestation de l'arbitre, bien entendu.

Première liste des records de vétérans

Au terme d'un travail de recherche impressionnant par une petite équipe que Bernard Lachance, responsable du dossier vétérans à la FQA, a mise sur pied, le Comité des records a commencé son travail d'analyse des données recueillies pour produire des listes officielles. C'est ainsi qu'une première liste des records en salle sera publiée sur le site de la Fédération d'ici l'ouverture de la saison en salle.

Comme les recherches n'ont pas pu remonter aux années antérieures à 2000, la plupart des records qui apparaîtront dans la liste devront être considérés comme étant  « sous réserve » (record plausible, mais il manque des renseignements essentiels pour le valider, ou encore quelqu'un a fait mieux auparavant, mais on ne l'a pas encore trouvé). Ainsi, seuls les records qui sont aussi des records canadiens ou mondiaux seront validés.

Le Comité a ajouté à la Politique des records un article spécifique aux records des vétérans, qui précise notamment que « la FQA reconnaît des records du Québec, en salle et en plein air, chez les vétérans, hommes et femmes, répartis dans les catégories d'âge suivantes : 35-39, 40-44, 45-49, 50-54, 55-59, 60-64, 65-69, 70-74, 75-79, 80-84, 85-89, 90-94, 95-99 et 100 ans et plus ».

Les épreuves admissibles sont nombreuses (presque tout le programme offert aux vétérans au niveau mondial), mais les records dans les courses sur route et dans les relais ne seront pas reconnus.

Pour se voir homologuer un record, les vétérans devront suivre la même procédure que les autres athlètes, donc soumettre un formulaire si la compétition est disputée au Québec.

Les nouvelles dispositions entreront en vigueur au moment de l'ouverture de la saison en salle.

Quelque 130 records en salle ont été examinés par le Comité et seront saisis dans la base de données des records dans les semaines qui viennent pour que la liste puisse être produite.

Au printemps 2016, le Comité se penchera sur les records en plein air. Une première liste devrait être disponible pour la saison estivale.

Liste des épreuves admissibles

 

Toutes les nouvelles