Fédération Québécoise d'Athlétisme

Accueil > Nouvelles > ERIC HOZIEL : LANCE ET COURS

ERIC HOZIEL : LANCE ET COURS

ERIC HOZIEL : LANCE ET COURS

2015-11-25

Par Judith Lefebvre

Que ce soit en tant qu'acteur ou comme coureur,  Eric Hoziel recherche avant tout l'équilibre. Eric est un athlète multisport depuis son jeune âge. Son intégration au Québec, à son arrivée du Maroc en 1966 alors qu'il est âgé de 6 ans, se passe beaucoup via le sport. Dans ses plus vieux souvenirs, il aime jouer activement et essayer tous les sports. Il a toujours été nourri par deux passions: « Je voulais devenir acteur ou bien un grand athlète ».

La course à pied étant un complément pour plusieurs sports qu'Eric pratique tel que le hockey et le football, Eric a toujours couru, un peu. Au secondaire il fait de l'athlétisme et rêve de jouer comme acteur, il s'investit d'ailleurs au théâtre.

Plusieurs le connaissent comme étant  « le Mac Templeton » de la populaire série Lance et Compte, mais Eric est aussi un coureur marathonien et est propriétaire d'une agence de représentants de produits de sport dont principalement d'une marque de chaussure pour la course à pied. C'est le sport qui l'a amené à devenir acteur. Alors qu'il travaillait dans un magasin de sport à vendre des chaussures de courses, il apprend que des auditions ont lieu pour une série québécoise et qu'il faut savoir jouer au hockey. Eric tente sa chance et réalise un de ses rêves soit celui de jouer.

Comment est-il devenu marathonien?

Il devient au fil des années acteur, producteur de théâtre, organisateur d'ateliers pour acteurs, participant à des débats dans ses émissions sportives mais en 2009, à l'aube de ses 50 ans, Eric est à la recherche de nouveaux défis. C'est au début de 2010, dans une soirée avec des amis qui sont majoritairement déjà des coureurs, que l'idée est lancée de participer au marathon de Chicago en octobre de la même année. Eric n'a alors pas du tout l'intention d'embarquer dans le projet commun de sa « gang de gars ».  « Je trouvais l'idée de courir pendant 42.2 km totalement ridicule ». Pourtant quelques semaines plus tard, il se rend sur le site web de l'événement et se met à remplir le formulaire d'inscription et clique sur le bouton Send. Eric, qui croit que nous sommes tous la somme de nos choix, réalisera par la suite que cette action de s'être inscrit à ce fameux marathon de 2010 lui a permis de se sentir aujourd'hui à SA place dans ses accomplissements.

L'expérience de ce premier marathon a été très difficile. La préparation s'est faite dans le doute, dans la douleur. Si les 32 premiers km parcourus le 10 octobre 2010 ont été des plus agréables, les 10 derniers furent un cauchemar, Éric a dû puiser dans ses réserves physique et mentale. Après avoir franchi la ligne d'arrivée, en retrouvant son gang, il est hors de question qu'il se rembarque dans une telle aventure. Pourtant à l'heure du souper, il projetait le marathon suivant!

Et maintenant...

Cette expérience de course en 2010 lui a permis de découvrir que lorsqu'il court, il ne se sent jamais comme un imposteur. Depuis, Éric a participé à plusieurs grands marathons: Boston, New York, Berlin, Philadelphie. Il complète son entraînement avec du vélo et de la natation et il participe aussi de temps à autre à des triathlons! En 2015, aucun marathon n'a été inscrit à son emploi du temps. Il continue à jouer aussi à jouer au hockey, pas pour les caméras mais pour lui. Fin 2012, une occasion d'affaire se présente et lui permet de jumeler ses deux passions c'est-à-dire jouer comme acteur et oeuvrer dans le domaine sportif de surcroît en course à pied. Ses décisions personnelles et professionnelles l'ont bien porté et lui permettent de se retrouver aujourd'hui à combiner ses passions. 

  

 

Toutes les nouvelles