Fédération Québécoise d'Athlétisme

Accueil > Nouvelles > GENEST ET PHILIBERT-THIBOUTOT PROPULSENT LE QUÉBEC À KINGSTON

GENEST ET PHILIBERT-THIBOUTOT PROPULSENT LE QUÉBEC À KINGSTON

GENEST ET PHILIBERT-THIBOUTOT PROPULSENT LE QUÉBEC À KINGSTON

2015-11-28

Kingston - Après quatre années d'éloignement à Vancouver, les équipes du Québec de cross-country se sont déplacées en grand nombre à Kingston et ont souligné avec brio le retour des championnats canadiens dans l'est du pays. Pour la première fois, deux séniors québécois sont montés sur le podium et pour la première fois depuis 1982, l'équipe senior masculine remportait le titre par équipes provinciales.

Individuellement, Catherine Beauchemin, 2e en Jeunesse femmes, Alex Genest et Charles Philibert-Thiboutot, respectivement 2e et 3e chez les séniors hommes, ont été les seuls québécois à monter sur le podium. 

Pas moins de 970 coureurs ont pris le départ des différentes épreuves par catégories, à partir des Jeunesse jusqu'aux Vétérans, un record de participation aux nationaux civils. 

Le parcours vallonné du Fort Henry, situé aux abords de la base militaire de Kingston, était très intéressant pour les coureurs et accessible pour les spectateurs. La pluie tombée la veille n'avait pas trop abimé l'herbe sur le sentier large et bien balisé. Le mercure oscillait autour du 0 Celsius et le ciel était couvert. Sans être optimales, les conditions de course n'ont eu aucun impact sur le déroulement et le résultat  des épreuves.

4 km Jeunesse femmes

Les départs des championnats nationaux de cross-country sont rarement lents, comme il arrive parfois sur piste. Il fallait être prêt. Catherine Beauchemin (CAUL) s'est bien positionnée et était au 4e rang à mi-course. À moins de 500 mètres de l'arrivée, elle pouvait encore espérer remonter sur la meneuse Brogan MacDougall, de Kingston. Il s'en fallu de peu car Beauchemin finit par franchir la ligne d'arrivée à moins d'une seconde de la favorite locale. Très grosse course pour l'athlète du CAUL. Belle surprise aussi dans cette course de la cadette Marick Thibault des Coriaces de St-Hilaire, qui était la 2e québécoise au 18e rang. Marie-Lyssa Lafontaine, du Saint-Laurent Sélect, terminait au 30e rang. Soulignons ici le 11e rang du Saint-Laurent Sélect au classement des clubs, sur 24 équipes.

Vidéo 4km Jeunesse femmes

6km Jeunesse hommes

Course très serrée pour les quatre premières places, alors que l'ontarien Jonathan Stoppa remportait la victoire au sprint, et que seulement 1,1 seconde séparait le premier du quatrième à l'arrivée. Pas très loin derrière, Jean-Simon Desgagnés, du CAUL, a effectué une deuxième moitié de course brillante pour se faufiler au 11e rang, meilleur québécois en 19:35, à 20 secondes du vainqueur. Les québécois Zachary Pelletier (CARS), 17e, et Frédérick Blanchette (ZENX), 23e, ont été compétitifs tout au long de la course. Blessé dès le début de la course, Blanchette a démontré beaucoup de courage et de combativité. Les coureurs du Club d'Athlétisme Rive-Sud ont terminé au 9e rang sur 20 au classement des clubs. 

Vidéo 6 km Jeunesse hommes

6 km Juniors femmes

Après le départ canon de trois coureuses, dont l'éventuelle gagnante Hannah Bennison, de la Colombie-Britannique, les jeux étaient rapidement faits pour les places sur le podium. On peut le dire, Jessy Lacourse (Kalenjins) a été surprise par ce départ et s'est retrouvée loin derrière dès le premier des 6 kilomètres de course. Elle avait beau remonter et dépasser une à une plusieurs concurrentes, mais il était trop tard pour espérer un podium. À ses côtés, Aurélie Dubé-Lavoie (Lavironde) a peut-être fait sa meilleure course à vie et terminait au 11e rang à 1 min 20 sec de la gagnante Bennison. Lacourse, 12e, dix secondes derrière Dubé-Lavoie, n'a pas caché sa déception.  Kloé Gervais-Pépin, des Kalenjins, terminait 36e, Jade Bérubé (Énergie) 37e et Lara Bédard (Saint-Laurent Sélect) croisait le fil d'arrivée au 47e rang. Au classement des équipes provinciales, le Québec prenait le 3e rang avec 46 points, derrière l'Ontario (19 points) et la Colombie-Britannique (26 points).

Vidéo 6 km Juniors femmes

8 km Juniors hommes

Guillaume Chénard représente certainement une des belles surprises de la saison. Au 8km juniors, le coureur du club Adrénaline de Granby-Bromont a couru sans complexes et s'est rapidement positionné près du peloton de tête. Dans la seconde moitié de course, Chénard semblait toujours confortable et cherchait même à voir où ses coéquipiers se trouvaient lors du virage en épingle. L'ontarien Ehab El-Sandali, d'Etobicoke, a dominé l'épreuve et l'emportait par 3 secondes d'écart devant Cameron Linscott de Kingston. Chénard rentrait au 9e rang, à 22 secondes du podium, en 25:33,6. L'équipe du Québec, avec Antonin Giguère (14e), Félix Lapointe-Pilote (19e) et Jules Burnotte (33e), prenait le 3e rang des équipes provinciales avec 40 points, à trois points de la Colombie-Britannique. L'Ontario a complètement dominé cette catégorie avec les quatre premiers rangs pour 10 points. 

Vidéo 8km Juniors hommes

8 km Séniors femmes

Avec les forces en présence chez les seniors femmes, la tâche s'annoncait gigantesque pour qui voulait approcher le podium, voire même le top 10 de cette course. Natasha Wodak, détentrice du record canadien au 10 000 mètres, Rachel Hannah, nouvellement médaillée de bronze du marathon des Jeux panaméricains, Sasha Gollish, et Lanni Marchant pour ne nommer que celles-là, allaient rendre cette course infernale. Wodak a démontré qu'elle encore la plus forte, toutes distances confondues, et remportait le titre en 27:13, trois secondes devant Rachel Hannah. 

Du côté de l'équipe du Québec, il y avait équilibre et possibilité d'un bon classement d'équipe. Frédérique Latraverse, du CAUL, s'est avérée la meneuse pour le Québec, terminant au 14e rang, à une minute du podium. Pas tellement loin de Latraverse, Mélanie Myrand (McGill Olympic) a connu une bonne journée avec un 16e rang, devant sa coéquipière de club Jullien Flynn (26e) et Arianne Raby (27e). Joanie Roy (CACN) et Anne-Laure Ménard (Vainqueurs) ont pris les 32e et 33e rangs. 

Vidéo 8km Seniors femmes

 

10 km Séniors hommes

Déménagé pour les quatre prochains mois sous les cieux plus cléments de la Colombie-Britannique, Charles Philibert-Thiboutot (CAUL) prenait son premier départ dans une compétition d'importance depuis la fin de l'été. Avec lui, l'équipe du Québec comptait plusieurs bons éléments, permettant d'espérer un titre par équipes provinciales. Alex Genest n'avait pas non plus participé à une course d'importance depuis la catastrophe des Mondiaux de Pékin au steeple. Les deux n'ont semblé aucunement affectés par cette situation et se sont placés parmi les meneurs dès le coup de pistolet du 10 km des séniors.

Malgré l'absence des ténors du demi-fond canadien Cam Levins et Mo Ahmed, on retrouvait à Kingston un contingent de haut niveau avec les Ross Proudfoot, Reid Coolsaet, Chris Winter, Taylor Milne et Luca Bruchet pour en nommer quelques-uns.

Philibert-Thiboutot s'est montré patient avant de tenter sa chance par une accélération à un kilomètre de l'arrivée et fut récompensé par une place sur le podium au 3e rang. Genest, qui n'avait jamais remporté de médaille au national chez les civils, ne savait trop à quoi s'attendre et jouait bien ses cartes pour prendre la médaille d'argent. Au final, c'est un coureur plus reconnu pour ses performances au 1500 mètres et 5000 mètres, l'ontarien Ross Proudfoot, qui remportait la victoire en 30:06 au chrono. 

Les québécois ont été à la hauteur des attentes. Emmanuel Boisvert (CAUL) a probablement couru sa meilleure course en carrière, terminant au 11e rang, à 16 secondes de Philibert-Thiboutot. Le nouveau venu du CAUL, Yves Sikubwabo, un coureur de la région d'Ottawa, affilié depuis quelques semaines au Québec, prenait le 12e rang. Le champion provincial Stéphan St-Martin (CACN) terminait 14e tandis que son coéquipier Pier-Olivier Laflamme rentrait au 17e rang.

Ce bon tir groupé des coureurs du Québec leur permettait de remporter le titre par équipes provinciales avec 16 points, devant la Colombie-Britannique (32 points) et l'Ontario (46 points). Il s'agit d'une première depuis 1982, alors que les championnats avaient eu lieu au club de golf Belvédère de Sherbrooke. Nous avons vérifié l'information dans nos archives pour nous rappeler que Christian Côté (4e), Philippe Laheurte (6e), Alain Bordeleau (9e), Joel St-Louis (14e) et Rhéal Desjardins (15e) avaient uni leurs efforts pour remporter le titre. À l'époque, les cinq premiers de chaque équipe étaient comptés au pointage. comparativement à quatre aujourd'hui. Maxime Lapierre (25e) et Dany Racine (28e) ont également bien couru pour les Québécois à Kingston.

Le club d'athlétisme de l'Université Laval, avec Philibert-Thiboutot, Boisvert, Sikubwabo, Lapierre, Nicolas Morin et Patrick Rouleau, avait une excellente profondeur et terminait au 2e rang des clubs, derrière le puissant Speed River Track & Field de Guelph.

Vidéo 10 km Seniors hommes

La FQA avait délégué six équipes complètes pour ces championnats, une première depuis plusieurs années. Avec une représentation en catégorie Jeunesse, Junior, Sénior, femmes et hommes, on comptait 121 inscrits du Québec, incluant 18 vétérans. Quand un championnat national est tenu à quelques heures de route du Québec, est-ce que 12,5 % des inscrits est un pourcentage suffisant pour la représentation québécoise? Si le Québec comptait 20,8% des inscrits pour le 10 km séniors hommes, on doit se demander si 8,6% des inscrits pour le 6 km Jeunesse masculin est un reflet de notre relève. Il est à espérer que les succès de nos seniors inspirent nos jeunes et les clubs à se présenter à Kingston au cours des trois prochaines années. 

Kingston 2015, les résultats

 

Toutes les nouvelles