Fédération Québécoise d'Athlétisme

Accueil > Nouvelles > BELLE FIN DE JANVIER POUR LES ATHLÈTES QUÉBÉCOIS

BELLE FIN DE JANVIER POUR LES ATHLÈTES QUÉBÉCOIS

BELLE FIN DE JANVIER POUR LES ATHLÈTES QUÉBÉCOIS

2016-01-31

Par Laurent Godbout
Photo: Pierre Morin

Montréal - Les athlètes québécois, disséminés un peu partout en Amérique du Nord, ont terminé le mois de janvier avec éclat. Pendant que nous assistions aux efforts des 600 athlètes participant au 21e McGill Team Challenge, à Montréal, d'autres exploits nous parvenaient de Boston et Seattle notamment. L'athlétisme québécois est bien vivant et surtout, toujours surprenant. Si nous n'avions eu que peu de gros résultats à observer depuis le début du mois, le dernier weekend nous en a offert à profusion.

Kimberly Hyacinthe était de retour au McGill Team Challenge, à nouveau dans les épreuves de 60 et 300 mètres. Deux ans après y avoir établi deux records du Québec en 2014 (7.29 et 37.46), on pouvait difficilement comparer les deux victoires remportées cette année (7.52 et 38.63). Hyacinthe nous a expliqué après le 60 mètres qu'elle n'avait pas d'attentes précises puisqu'elle revenait d'un camp d'entraînement difficile à Orlando. Ceci dit avec tout le respect qu'il faut pour ses concurrentes, cette première sortie de Hyacinthe en 2016 avait plutôt les allures d'un entraînement contrôlé. La championne canadienne du 200 mètres nous a également expliqué que le changement d'entraîneur au centre de performance de l'est du Canada à Toronto avait également entraîné certains changements dans son programme d'entraînement. «Je vais faire des 400 cette année, ce qui fait qu'on travaille plus mon endurance, avec des pauses plus courtes entre mes intervalles».

À quelques mois des Jeux olympiques de Rio, il sera intéressant de voir l'aboutissement de cette nouvelle approche. Vous pouvez maintenant visionner notre entrevue avec Kim.

La présence de la Torontoise Nikkita Holder, actuellement classée 7e mondiale du 60 mètres haies, est venue rehausser le niveau de la compétition. Holder, qui souhaite faire partie de l'équipe olympique à Rio, a aisément remporté la finale en 8.19. En qualifications, la finaliste des championnats du monde de 2011 avait réussi un chrono de 8.11, à un centième de son meilleur chrono cette année. On la reverra encore à Montréal le 20 février pour l'épreuve sur invitation au championnat canadien Hershey.

Laurence Côté, du Club d'athlétisme de l'Université Laval, a vraiment bien débuté sa carrière d'athlète post-universitaire, remportant des victoires convaincantes d'abord au 1000 mètres (2:48.96) vendredi et ensuite au 600 mètres (1:32.32) samedi.

Au saut à la perche, le junior Samuel Burton, du Montréal-Inter, a fait bonne impression en se hissant à 4,89 mètres. Burton a tenté sans succès la barre à 5,01 mètres, mais selon le coach Ambroise Courteau, «c'est pour bientôt».

Les lanceurs de l'université de Sherbrooke ont remporté les honneurs du lancer du marteau tant chez les femmes que chez les hommes. Ariane Dubois avec 16,43 mètres a devancé Galina Mityaeva (CSLS) par seulement 3  centimètres tandis que Marc-Antoine Lafrenaye-Dugas a projeté la boule de 35 lbs à 18,87 mètres, se qualifiant ainsi pour les championnats canadiens universitaires.

Ici et là, d'une épreuve à l'autre, le Team Challenge nous a révélé quelques petites perles. Comme ce 3e rang pour la junior Catherine Beauchemin (CAUL) au 3000 mètres (9:46.67), suivi quelques minutes plus tard du 2e rang de François Jarry (MOC) au 3000 mètres (8:18.79). On a également vu une belle profondeur au 600 mètres masculin remporté par l'ontarien Corey Bellemore (1:18.98), lors que cinq hommes ont couru sous les 1:21.00.

Tous les résultats du McGill Team Challenge 2016.

Bon début pour Charles Philibert-Thiboutot

Pour sa première compétition depuis les championnats canadiens de cross-country fin novembre, Charles Philibert-Thiboutot (CAUL) débutait 2016 avec un 3000 mètres en salle sur la piste de 307 mètres du Dempsey Indoor à Seattle. Philibert-Thiboutot faisait également sa première apparition depuis la signature d'un contrat professionnel avec l'équipe ASICS. Notre recordman du Québec terminait 3e en 7:55.23, devancé par l'américain Elliott de Boise State (7:53.15) et le canadien Lucas Bruchet (7:54.79). Un bon résultat pour Charles, à moins de deux secondes de son record provincial (7:53.99).

Dans cette même compétition, Alex Porlier-Langlois terminait 2e au poids avec un jet de 15,67 mètres.

Les résultats du Husky Invitational à Seattle

Antoine Thibeault épatant à Boston

Quelques coureurs québécois se sont tournés plutôt vers Boston et le Terrier Classic pour y réaliser d'excellents résultats. Il n'y a peut-être pas de liste des meilleures performances québécoises de tous les temps en salle, mais on pourra maintenant compter sur Antoine Thibeault (Zénix de la Mauricie) parmi les meilleurs de cette liste virtuelle. Thibeault remportait sa vague de 3000 mètres avec un gros record personnel de 8:03.17, devant Chris Dulhanty de Guelph (8:03.57). Si notre mémoire ne nous joue pas trop de tours, ce chrono placerait Thibeault 4e de notre liste virtuelle derrière Charles Philibert-Thiboutot, Paul Morrison et Alex Genest. Si quelqu'un peut nous aider avec cette question quizz... Par ailleurs, Jean-Samuel Lapointe (CAUL) a également réalisé un record personnel de 8:11.28 dans cette même vague. Le Canadien Taylor Milne, qui ne semble pas vieillir, a remporté la compétition en 7:52.78.

Les résultats du Terrier Classic à Boston

Annie Leblanc excelle au ''Mile''

Félicitations à Annie Leblanc, qui a terminé 2e du ''Mile'' au Razorback Invitational à Fayetteville, Arkansas. Un PB de 4:36.61 sur cette distance serait une meilleure performance québécoise en salle. Étudiante à l'université de l'Oregon, Annie en est à sa dernière saison d'admissibilité sur le circuit universitaire américain.

 

 

Toutes les nouvelles