Fédération Québécoise d'Athlétisme

Accueil > Nouvelles > TROIS ERREURS FRÉQUENTES LORSQU'ON DÉBUTE LA COURSE À PIED

TROIS ERREURS FRÉQUENTES LORSQU'ON DÉBUTE LA COURSE À PIED

TROIS ERREURS FRÉQUENTES LORSQU'ON DÉBUTE LA COURSE À PIED

2016-05-24

Par: Fédération québécoise d'athlétisme

Depuis quelques années, on constate une hausse du nombre d'adeptes qui pratiquent la course à pied de façon récréative. Afin d'en profiter pleinement et surtout d'en profiter à long terme, on s'efforcera d'éviter trois erreurs fréquentes observées chez les néophytes :

1) Réaliser toujours le même entraînement : Il est important de varier les distances et les vitesses.

Pourquoi ? Pour éviter la monotonie et vous aider à conserver le plaisir de courir mais aussi pour vous permettre d'évoluer en tant que coureur et de vous améliorer et ce autant au niveau de vos performances que de votre patron de course. 

2) Manquer de planification : Il est souhaitable de vous réserver du temps pour intégrer votre entraînement à votre horaire.

Pourquoi ? La régularité est de mise pour respecter son corps et ainsi éviter les blessures tout comme la constance est importante pour la progression. De plus, il faut planifier vos différents types d'entraînements pour ne vous permettre de tirer profits des avantages de chacun. (intervalles, entraînements croisés, longue sortie)

3) Ne pas respecter ses limites : Il ne faut pas brûler les étapes et il ne sert à rien de toujours vouloir en faire plus.

Pourquoi ? La surcharge d'entraînement n'est pas bénéfique et risque d'entrainer des blessures. Une augmentation du nombe de séances et/ou du nombre de kilomètres doit se faire de façon très progressive. Il faut s'entrainer en se respectant soi-même  et en considérant vos contraintes : temps, poids, conditions particulières et surtout selon votre intérêt personnel.

Toutes les nouvelles