Fédération Québécoise d'Athlétisme

Accueil > Nouvelles > TATIANA AHOLOU FRACASSE UN AUTRE RECORD QUÉBÉCOIS À SHERBROOKE

TATIANA AHOLOU FRACASSE UN AUTRE RECORD QUÉBÉCOIS À SHERBROOKE

TATIANA AHOLOU FRACASSE UN AUTRE RECORD QUÉBÉCOIS À SHERBROOKE

2017-01-15

Par Laurent Godbout

Sherbrooke (14-15 janvier) -  Tatiana Aholou a maintenant plus d'une raison d'aimer Sherbrooke. Après y avoir franchi plus de 6,00 mètres - 6,04 en fait -  en longueur pour la première fois l'été dernier au Ian Hume Invitation , elle y revenait dimanche au Vert et Or Invitation pour débuter l'année 2017 avec un fracassant record du Québec en salle de 6,13 mètres. Du coup, l'athlète du club d'athlétisme Dynamique de Laval inscrivait en réalité deux records.

Ces 6,13 mètres éclipsaient d'abord la marque Jeunesse de 5,96 mètres détenue depuis 2013 par Magali Roche. Ensuite, sa performance, réussie au deuxième essai, allait rayer la marque junior de 6,00 mètres détenue conjointement par Magali Roche (2016), Émanuelle Massé (2016) et Carole Galloway (1983). , améliorant à la fois celui de la catégorie Jeunesse et celui des juniors. Et pendant qu'on y est, pourquoi ne pas mentionner aussi - nous avons maintenant une liste pour le faire - que c'est la troisième performance de tous les temps en salle au Québec. Seules Carole Galloway (6,24m), Simone Lemieux et Laurence Beaudet (6,14m) ont fait mieux.

Il n'y a peut-être pas de cause à effet, mais mentionnons quand même que Mlle Aholou revenait à peine d'un stage d'une dizaine de jours en France où elle travaillait avec son entraîneur Annie Potvin sous l'oeil avisé de M. Guy Onthanon et qu'elle n'a pas hésité une seconde pour n'en dire que du bien.

Retour d'Annie Leblanc

La journée de samedi a été marquée de quelques performances intéressantes. Presqu'anonyme parmi les 719 athlètes inscrits pour le weekend, on a vu Annie Leblanc, du Lanaudière Olympique, retrouver la piste de Sherbrooke au 1000 mètres. Partie un peu rapidement au premier tour (29 sec), elle n'a bien sûr pu maintenir cette cadence jusqu'au bout, mais s'en est bien tirée avec un chrono final de 2:47.81. «Je n'ai rien senti au premier tour, a-t-elle expliqué. Je voulais ce premier tour en 32 secondes.» Annie entreprend en 2017 une première année post-universitaire dans un contexte fort différent des quatre dernières années. Au cours des prochains jours, la vice-championne canadienne sera à Windsor pour quelques séances d'entraînement avec la recordwoman canadienne Melissa Bishop. Une expérience nouvelle qui pourrait être bénéfique pour les deux athlètes.

Maude débloque!

Si on évitait d'établir un lien entre le résultat de Tatiana Aholou et ce camp d'entraînement en France, pourra-t-on en dire autant pour Maude Croteau-Vaillancourt? Fraîchement débarquée de Paris la veille, l'athlète du club d'athlétisme de Sherbrooke participait au concours de hauteur et a démontré une belle endurance en alignant une série de onze sauts avant de franchir la barre à 1,79 mètres à son deuxième essai. Auparavant, elle avait réalisé un record personnel de 1,77m au troisième essai. En fin de concours, elle passa bien près à 1,81 mètres, ce qui aurait égalé le record québécois de Nathalie Belfort. À 1,79 mètres, cette junior de talent est maintenant cinquième de tous les temps en salle au Québec à 2 cm du record provincial et à un centimètre de son entraîneur Annie Potvin! Tiens, tiens. Voilà qui s'avère fort motivant.

Jonathan Tedeschi, étoile montante?

À 22 ans, Jonathan Tedeschi, n'est pas un débutant. Bien préparé depuis quelques années au sein du club Les Vainqueurs, Tedeschi semble avoir pris la maturité nécessaire pour rivaliser maintenant au niveau canadien. Samedi, Tedeschi et ses nouveaux coéquipiers Igor Bougnot et Nicolas Morin, de l'Université Laval, ont pris avantage du travail de lièvre effectué par Alex Bussières au 3000 mètres. Tiré en 4:09 au 1500 mètres, le groupe a maintenu le rythme au 2 km (5:35). Tedeschi s'est détaché de deux autres en fin de course pour faire exploser son record personnel une deuxième fois depuis le début de l'hiver, franchissant la ligne en 8:19.69. Bougnot, un étudiant Français à Laval, suivait de près en 8:20.80, avec Morin au 3e rang en 8:25.42.

En terminant, on mentionnera aussi la solide prestation de Maïté Bouchard (CA Sherbrooke), première du 600 mètres avec un record personnel (sur une piste de 200 mètres) de 1:32.46.

Tous les résultats du Vert et Or Invitation 2017

Les Québécois aux États-Unis

Pendant ce temps, quelques athlètes québécois étaient sur la piste de l'Université de l'état de Washington samedi à Seattle pour le UW Preview. Laurence Côté, du CA de l'Université Laval, prenait le départ d'abord du 1000 mètres où elle remportait sa vague en 2:47.63. Un peu plus tard au cours de la journée, Côté enregistrait un excellent temps de 1:31.78 au 600 mètres. Dans la même compétition, Jean-Samuel Lapointe terminait au 5e rang du 3000 mètres avec un très rapide chrono de 8:09.41. Dans cette course, le champion olympique du 1500 mètres Matt Centrowitz remportait la victoire en 7:49.89. Marc-Antoine Rouleau, un athlète du CA Vaudreuil-Dorion qui poursuit ses études à l'Université Simon Fraser, prenait le 14e rang en 8:24.01. Précisons que les courses du UW Preview sont disputées sur une piste de 307 mètres et que ces excellents résultats sont compilés en bas des stats avec la mention «oversize track», c'est-à-dire pour les pistes de plus de 200 mètres.

Sur la côte est des États-Unis, Ivan Nyemeck participait à sa première compétition avec le maillot des Huskies de l'université du Connecticut au Great Dane Classic à Staten Island, dans l'état de New York. Nyemeck prenait le 4e rang au triple saut avec un bond de 14,62 mètres, à 16 cm de son record personnel en salle.

Par ailleurs, Katherine Surin a aussi fait ses débuts avec l'université du Connecticut où elle poursuit ses études depuis septembre dernier. Surin terminait 2e au 200 mètres du Nittany Lion Challenge avec un chrono de 24.77, un record personnel en salle.

 

 

 

Toutes les nouvelles