Fédération Québécoise d'Athlétisme

Accueil > Nouvelles > YANNICK LE MOUËL, ATHLÈTE VÉTÉRAN CANADIEN DU MOIS DE FÉVRIER

YANNICK LE MOUËL, ATHLÈTE VÉTÉRAN CANADIEN DU MOIS DE FÉVRIER

YANNICK LE MOUËL, ATHLÈTE VÉTÉRAN CANADIEN DU MOIS DE FÉVRIER

2017-03-06

Par Bernard Lachance

Montréal (6 mars) - Fort de trois nouveaux records provinciaux depuis le début de la saison en salle, Yannick Le Mouël en a rajouté un record canadien vétéran à son actif au championnat provincial des épreuves combinées, le 25 février à Québec. Son pointage total de 5225 points à l'heptathlon lui permettait de devenir recordman canadien chez les hommes de 45-49 ans. De plus, il s'agit du 2e meilleur score mondial de tous les temps dans cette catégorie. Surpris, l'athlète-entraîneur au club St-Jean Olympique n'avait pas réalisé tout de suite qu'il avait battu le record.. Yannick déloge ainsi par 1027 points Don Ritchie de l'Ontario qui était détenteur du record depuis 2008. 

Cet exploit lui vaut d'être nommé l'Athlète vétéran canadien du mois de février, titre qu'il partage ex-aequo avec deux femmes car, les performances de ces trois athlètes méritaient le même honneur. Les deux autres partageant le titre avec Yannick sont Carol Lafayette-Boyd, sprinteuse chez les 70-74 ans et responsable provinciale des vétérans de la Saskatchewan qui a réussi une performance de 9.38 au 60m à Régina le 11 février dernier. Toute une performance pour une dame de cet âge qui s'est approchée à 0.17 seconde du record mondial.

Sasha Gollish (F35-39) de l'Ontario, victorieuse du Mile au Grand Prix d'Athlétisme de Montréal et que plusieurs d'entre nous ont pu voir à l'oeuvre le 18 février, complète le trio avec une marque de 4:40.19 pour ravir un record canadien vieux de 33 ans. Gollish a retranché 27 secondes à l'ancienne marque et se trouve à 11 secondes du record mondial. 

La tâche du Comité de sélection de l'Athlète du mois n'a pas été facile pour départager les vainqueurs car février a été très prolifique pour de très bonnes performances chez les vétérans canadiens, de sorte que onze candidats furent proposés. Il aura fallu y aller avec un critère additionnel pour départager les gagnants: la distance séparant la performance de l'athlète du record mondial dans l'épreuve donnée car, même la cote du calculateur de performance, indice tout de même très fiable, n'a pu faire la différence. 

On constate une augmentation significative de la moyenne des performances chez les vétérans canadiens de toutes les provinces depuis les trois dernières années. Un signe d'époque alors qu'on ne cesse de vanter et valoriser la pratique de l'activité physique pour une vie plus longue et plus saine. Est-ce le fait que les athlètes vétérans prennent de plus en plus au sérieux la régularité, la constance et la qualité de l'entraînement visant l'augmentation de la performance ou le ralentissement du déclin avec l'âge? Sûrement un peu de tout cela. 

Bravo à nos trois Athlètes du mois qui sont une inspiration pour nous tous et qui se situent chacun dans des groupes d'âges diférents.

Toutes les nouvelles