Fédération Québécoise d'Athlétisme

Accueil > Nouvelles > ENCORE PLUSIEURS RECORDS VÉTÉRANS AU IAN HUME

ENCORE PLUSIEURS RECORDS VÉTÉRANS AU IAN HUME

ENCORE PLUSIEURS RECORDS VÉTÉRANS AU IAN HUME

2017-06-19

Par Bernard Lachance

Sherbrooke (16-18 juin) - Même s'ils ont paru un peu plus discrets que l'an dernier, tant par le nombre que par le fait qu'ils étaient répartis dans plus d'épreuves qu'à l'habitude, les vétérans québécois se sont néanmoins distingués ce weekend lors du 30ème Ian Hume Invitation à Sherbrooke.

Sept des 26 participants, qui ont évolué dans 13 épreuves au total, auraient établi une dizaine de records dont un doublé pour trois d'entre eux avec des performances dignes de mention. 

Venant tout juste d'atteindre les soixante ans, Thérèse Hérard (Lanaudière-Olympique) a battu deux records de Yasmina Redjouani avec des performances de 2:51,79 au 800m et 6:05,70 au 1500m. Philippe Ollivier (Saint-Laurent Sélect), qui s'est fait ravir deux records en salle cet hiver, poursuivait toujours sa chasse aux records avec un doublé lui aussi au 100m (12,55/0,5) et 200m (25,01/-0,4) chez les 50-54 ans en éclipsant les deux records de Benoît Bertrand. Très belle prestation également de Landry Nzambe-Busugu (Kilomaîtres LaSalle) qui a ravi les records de France Gagné au poids et de Jean Lussier au disque chez les  50-54 ans avec des marques respectives de 12.85m et 43.62m. 

Toujours en concours, André Dalpé (Indépendant) lançait 7,93 mètres au poids pour éclipser la marque provinciale en catégorie 60+.

Un phénomène nouveau à souligner chez nos vétérans est la participation accrue dans les sauts et lancers depuis la dernière saison en salle. Un signe des temps? En tous cas, c'est un point positif pour l'athlétisme vétéran de voir que l'intérêt augmente pour les épreuves de pelouse même si  les chiffres à ce chapitre demeurent encore bien humbles.

Cette dernière fin de semaine, onze des 26 participants ont concouru dans les sauts et lancers. Si la popularité des concours est toute nouvelle chez les vétérans du Québec, elle est déjà bien établie au niveau national et en forte progression parmi les plus de 50 ans chez les Américains. Espérons que la tendance va continuer car la participation au plus grand nombre possible d'épreuves est un enrichissement pour l'athlétisme.  

Toutes les nouvelles