Fédération Québécoise d'Athlétisme

Accueil > Nouvelles > UNE PLUIE DE RECORDS PERSONNELS POUR LA 1ÈRE SOIRÉE ROUGE & OR

UNE PLUIE DE RECORDS PERSONNELS POUR LA 1ÈRE SOIRÉE ROUGE & OR

UNE PLUIE DE RECORDS PERSONNELS POUR LA 1ÈRE SOIRÉE ROUGE & OR

2017-06-24

Par Félix-Antoine Lapointe
Le blog Ça roule à Québec!

Québec (23 juin) - Ce vendredi 23 juin, nous avons eu droit à une autre édition exceptionnelle de la Soirée Rouge & Or avec plusieurs performances remarquables réalisées sur la piste du PEPS de l'Université Laval.

Voici cinq des moments forts de la soirée de compétition de mon point de vue d'entraîneur et de directeur de rencontre. 

 
5. Une profondeur digne de mention 
Au-delà des performances des gagnants des différentes épreuves, il est impressionnant de constater le nombre de performances compétitives sur la scène provinciale et nationale qui ont été réalisés ce vendredi. À titre d'exemple, 12 coureurs ont bouclé le 800m en moins de 1:55.00 et 17 athlètes ont brisé la barre des 15 minutes sur 5000m. Dans le cas du 5000m masculin, c'est probablement un sommet historique pour une rencontre en sol québécois. 

4. Un record du Québec Jeunesse sur 800m
 
 
Bravo à Félix Therien du club Lanaudière Olympique qui a enregistré une performance de 1:52.83 sur 800m pour signer un nouveau record du Québec chez les moins de 18 ans. Il efface la marque de Marc-Antoine Lalonde (2013) et Larry Gagliano (1996) à 1:53.13. Pour y arriver, Félix a remporté la 2e section lors de la Soirée Rouge et Or, ce jeune athlète sera définitivement à surveiller dans les prochaines années. 
 
3. Un 5000m masculin pour le moins impressionnant 

Difficile de souligner l'ensemble des bonnes performances réalisées lors du 5000m masculin, car un nombre très élevé d'athlètes ont enregistré des records personnels. Soulignons notamment la victoire de Jonathan Tedeschi en 14:12.90. Cela fait plusieurs années qu'une compétition en sol québécois a produit un chrono aussi rapide. Pour Jonathan, il s'agissait d'un record personnel de plus d'une minute.

Chapeau également aux deux juniors Thomas Fafard et Jean-Simon Desgagnés qui ont respectivement terminé 2e et 3e avec des records personnels de 14:15.80 et 14:16.70. Avec ces résultats, ils sont maintenant classés au premier et deuxième rang au pays chez les juniors.

Mention spéciale également à Guillaume Ouellet. Le para-athlète avec handicap visuel signe un temps de 14:24.77, ce qui améliore sa précédente marque personnelle de 12 secondes et qui lui permet d'être un des candidats pour la victoire lors du prochain championnat du monde IPC qui aura lieu dans quelques semaines à Londres.

2. Aurélie Dubé-Lavoie enregistre un chrono de 16:04.21 sur 5000m
 

La performance de la soirée est définitivement venue de la part d'Aurélie Dubé-Lavoie qui a signé un chrono de 16:04.21 sur 5000m pour maintenant se retrouver 4e au classement québécois de tous les temps sur cette distance. 

Après avoir franchi les quatre premiers kilomètres sur des bases de 16:15.00, Aurélie a accéléré en fin de course pour arrêter le chrono à 16:04.21 en complétant son dernier kilomètre en 3:04.

Après son chrono de 4:14.10 sur 1500m à Portland il y a quelques semaines, Aurélie confirme donc qu'elle progresse présentement à une vitesse fulgurante, on a bien hâte de la revoir en action en compétition dans les prochaines semaines.
 
1. Une pluie de records personnels dans les épreuves de demi-fond

Un grand total de 128 coureurs ont complété une épreuve de 800m ou 5000m lors de la compétition. De ce nombre, 69 athlètes ont enregistré des records personnels ce qui représente un impressionnant total de 54%. 

Lors d'une compétition majoritairement composée d'athlètes seniors, voir plus d'un athlète sur deux enregistrer un record personnel est à tout le moins hors norme. Cet exploit a été rendu possible en raison de la présence d'un grand nombre d'athlètes de demi-fond ce qui a permis de mettre en place des vagues denses où les athlètes ont rivalisé les uns avec les autres. Merci aux athlètes et entraîneurs qui ont inclu la Soirée Rouge et Or #1 du 23 juin dans leur calendrier estival de compétitions.

De plus, les conditions climatiques ont été favorables, l'équipe du comité organisateur s'est assurée de fournir l'expérience la plus positive possible aux athlètes présents, chaque section comprenait un lièvre pour dicter l'allure sur des bases rapides et l'horaire a été respectée à la lettre. 
 
En espérant une Soirée Rouge et Or #2 du 14 juillet qui sera aussi excitante.

Coach Lapointe

Toutes les nouvelles