Fédération Québécoise d'Athlétisme

Accueil > Nouvelles > GENEST CHUTE DEUX FOIS ET ABANDONNE À SHANGHAI

GENEST CHUTE DEUX FOIS ET ABANDONNE À SHANGHAI

GENEST CHUTE DEUX FOIS ET ABANDONNE À SHANGHAI

2013-05-18

Montréal, 18 mai 2013 (Sportcom) – Victime de deux chutes, Alex Genest n'a pas été en mesure de terminer le 3000 m steeple comptant pour l'étape de la Diamond League d'athlétisme présentée samedi, à Shanghai, en Chine. Au passage de la première rivière, Genest a glissé avant d'atterrir dans l'eau. Quelques instants plus tard, il a violemment percuté une seconde haie. Blessé, l'athlète de 26 ans a été contraint à l'abandon.

« Après ma première chute, je suis reparti pour rejoindre le groupe. Avec quatre tours à faire, j'étais à cinq mètres de rattraper un groupe lorsque je suis tombé à nouveau. Je ne sais pas ce qui s'est passé. Peut-être que j'ai été trop agressif et mon genou (gauche) a heurté la haie, ce qui m'a fait tomber en pleine face. C'est comme si j'avais oublié de penser à la haie. Et elles ne tombent pas ces haies là! », a raconté Genest, qui a tout de même trouvé le moyen de rire de sa mésaventure.

Dominants, les représentants du Kenya ont fait main basse sur les neuf premières places de ce peloton qui comptait 15 partants. Conseslus Kipruto (8 min 01,16 s) a été le plus rapide devant Paul Koech (8 min 02,63 s) et Hillary Yego (8 min 03,57). L'autre Canadien en lice, Chris Winter (8 min 31,35 s), a pris le 11e rang.

Après le premier 1000 m qui s'est bouclé en 2 min 38 s, l'athlète originaire de Lac-aux-Sables en Mauricie accusait déjà une quinzaine de mètres de retard. En tête de course, le rythme n'allait pas ralentir, car le deuxième lièvre devait passer la marque des 2000 mètres entre 5 min 16 s et 5 min 19 s.

Contrairement aux épreuves européennes et américaines, le dessus des haies n'était pas enduit du matériau qui recouvre les pistes comme l'a expliqué Genest, dont le meilleur chrono cette saison est de 8 min 23,43 s. « Le dessus était verni et mon pied a glissé. Mon coéquipier Chris m'a retenu dans le dos, car sinon, la chute aurait été bien pire. »

Au moment de l'entrevue, Genest ne pouvait pas marcher. Il devra attendre que l'enflure de son genou diminue avant d'avoir un diagnostic plus précis quant à la gravité de sa blessure.

Son principal objectif à court terme demeure les Championnats canadien à Moncton, en juin. Genest devra terminer sur le podium s'il veut assurer sa place pour les Championnats du monde qui seront disputés à Moscou, au mois d'août.


- 30 -

Toutes les nouvelles