Fédération Québécoise d'Athlétisme

Accueil > Les Grandes figures de l’athlétisme > Introduction aux Grandes figures de l’athlétisme québécois

Introduction aux Grandes figures de l’athlétisme québécois

Introduction aux Grandes figures de l’athlétisme québécois

2020-01-06

Par Denis Poulet

Depuis plus de cent ans, des milliers de Québécoises et de Québécois ont participé à des épreuves d'athlétisme, quelques centaines se sont fait valoir sur la scène nationale et des dizaines ont pris part à de grandes compétitions internationales comme les Jeux olympiques et les Championnats du monde. Le Québec est cependant un très petit bassin de population parmi les pays membres de l'IAAF et le sport amateur n'y a pas fleuri avec autant de panache que dans d'autres régions du Canada et les pays anglo-saxons. Le développement d'une culture sportive diversifiée et ouverte sur le monde est plutôt récent, on parle d'une époque qui a commencé une dizaine d'années avant les Jeux olympiques de Montréal en 1976.

Le Québec a néanmoins produit quelques grands champions avant les années 1970. On ne parlait pas alors de Québécois, mais de Canadiens français s'ils avaient le français pour langue maternelle ou de Canadiens tout court identifiés par leur ville de naissance ou de résidence. Citons : Étienne Desmarteau, Édouard Fabre, Hilda Strike, Rosella Thorne, Gérard Côté, Frank Lukeman Oubliés pour la plupart ou éclipsés par des vedettes plus contemporaines comme Bruny Surin, Guillaume Leblanc ou Rosey Edeh.

Qu'importe! Tous et toutes appartiennent à la galerie des « grandes figures de l'athlétisme québécois ». Il n'existe pas de panthéon ou de temple de la renommée de l'athlétisme québécois. Plusieurs grands noms (une douzaine) font partie d'institutions honorifiques aux horizons plus larges, tels le Panthéon des sports canadiens, le Temple de la renommée olympique du Canada, le Panthéon des sports du Québec et le Temple de la renommée d'Athlétisme Canada. Certains authentiques champions n'ont toutefois pas eu droit à de tels honneurs. Ils méritent qu'on les rappelle à la mémoire.

La série qui s'amorce propose de brefs portraits, chacun assorti d'une fiche athlétique, de 50 athlètes, hommes et femmes, qui se sont illustrés à diverses époques. Presque tous et toutes ont participé aux Jeux olympiques et ont été champions canadiens. Certains, certaines se sont distingués particulièrement aux Jeux du Commonwealth ou aux Jeux panaméricains.

En vous abonnant à notre infolettre, vous pourrez consulter en primeur ces fiches avant leur publication.
Voir plus bas pour le sommaire de la série et le calendrier de publication

Le premier article présentera huit portraits, soit quatre femmes et quatre hommes, les articles suivants en offriront chacun six (3-3). Ces athlètes sont d'époques et de disciplines diverses. Ils n'ont pas été regroupés par décennie ou par spécialité, ni classés. Ils sont présentés dans l'ordre alphabétique, tout simplement. Peut-être serait-il intéressant de les classer un jour, mais il est difficile de faire des comparaisons : Claude Ferragne dans les années 1970 était-il meilleur qu'Étienne Desmarteau dans les années 1900? Émilie Mondor dans les années 2000 fut-elle meilleure que Joan Hendry dans les années 1960?

L'important est de garder des traces de leurs exploits et qu'il soit facile de consulter leur palmarès en un même endroit, ici même, au Québec. Dans certains cas, des informations ont été puisées sur le site finlandais de statistiques Tilastopaja Oy ou encore sur le site de l'Association internationale des statisticiens de course sur route (ARRS). Pour les athlètes d'avant les années 1970, le fabuleux recueil de statistiques Canadian Athletics 1839-1992, uvre de Bill McNulty et Ted Radcliffe, a été d'un précieux secours. Des dizaines d'autres sources ont été consultées pour rédiger les fiches. Le moins que l'on puisse dire, c'est que les données étaient éparpillées.

Les fiches qui accompagnent les portraits indiquent les meilleures performances de l'athlète, ses résultats en compétition internationale, ses médailles aux Championnats canadiens en plein air, ses records et, le cas échéant, les honneurs qu'il a reçus. Aussi, des références à des articles (dans certains cas, Wikipédia) et à d'autres fiches, notamment celles de l'IAAF.

La majorité des athlètes qui font l'objet des portraits sont toujours vivants. Même que certains, par exemple le marcheur Marcel Jobin, sont encore très actifs chez les vétérans. Ils prendront plaisir, je l'espère, à se retrouver dans cette galerie. Je les invite d'ailleurs à me signaler toute erreur dans leur fiche ou le résumé de leur carrière.

Il a été mentionné plus haut qu'une douzaine d'athlètes ont été honorés par certaines institutions visant à préserver la mémoire des exploits sportifs les plus marquants au Canada. Deux seulement apparaissent dans les listes des quatre institutions, soit Hilda Strike et Bruny Surin.

Voici tous les athlètes québécois honorés par ces institutions :

Panthéon des sports canadiens

Côté, Gérard (1956)

Desmarteau, Étienne (1955)

Fabre, Édouard (1964)

Strike Hilda (1972)

Surin, Bruny (2008)

Temple de la renommée olympique du Canada

Côté, Gérard (1955)

Desmarteau, Étienne (1949)

Lukeman, Frank (1971)

Strike, Hilda (1964)

Surin, Bruny (2010)

Temple de la renommée d'Athlétisme Canada

Gareau, Jacqueline (2019)

Leblanc, Guillaume (2012)

Surin, Bruny (2012)

Floréal, Edrick (2019)

Strike, Hilda (2019)

Jobin, Marcel (2014)

Panthéon des sports du Québec

Côté, Gérard (1991)

Desmarteau, Étienne (1974)

Edeh, Rosey (2007)

Fabre, Édouard (2016)

Ferragne, Claude (1996)

Gareau, Jacqueline (1995)

Jobin, Marcel (1993)

Leblanc, Guillaume (2006)

Strike, Hilda (2016)

Surin, Bruny (2004)

 

Sommaire de la série et calendrier de publication

Chaque article sera accompagné de fiches personnalisées pour chacun des athlètes présenté. En vous abonnant à notre infolettre, vous pourrez consulter en primeur ces fiches ainsi que l'article au 15e jour de chaque mois. Sinon, le tout sera rendu disponible sur notre site web à la fin du mois en cours à ce moment. 

Janvier 2020 : Renée Bélanger – Dominique Bilodeau – Mélanie Blouin – Lizanne Bussières – Kwaku Boateng – Alain Bordeleau – Michel Charland – André Claude

Février 2020 : Céline Chartrand – Gabriella Duclos-Lasnier – Rosey Edeh – Gérard Côté – Étienne Desmarteau – Édouard Fabre   

Mars 2020 : Michelle Fournier – Jacqueline Gareau – Francine Gendron – Claude Ferragne – Edrick Floréal – Alex Genest

Avril 2020 : Pascale Grand – Joan Hendry – Kimberly Hyacinthe – David Hill – Marcel Jobin – Philippe Laheurte

Mai 2020 : Carmen Ionesco – Julie Labonté – Émilie Mondor – Guillaume Leblanc – Charles Lefrançois – Frank Lukeman

Juin 2020 : Lucette Moreau – Lemlem Ogbasilassie – Sonia Paquette – Nicolas Macrozonaris – Alexandre Marchand – Alain Métellus

Juillet 2020 : Tina Poitras – Carole Rouillard – Christine Slythe – Hank Palmer – Bruno Pauletto – Charles Philibert-Thiboutot

Août 2020 : Hilda Strike – Geneviève Thibault – Rosella Thorne – Martin St-Pierre – Bruny Surin – Achraf Tadili

              

Prochain article :

Renée Bélanger – Dominique Bilodeau – Mélanie Blouin – Lizanne Bussières – Kwaku Boateng – Alain Bordeleau – Michel Charland – André Claude

 

  

 

 

Toutes les nouvelles